Décembre

 

30 décembre

 

Prier le Rosaire pendant le temps de Noël

Mystères glorieux Cliquez ici!

 

 

 

29 décembre

 

Prier le Rosaire pendant le temps de Noël

Mystères douloureux Cliquez Ici!

 

 

 

28 décembre

Prier le Rosaire pendant le temps de Noël

Mystères lumineux Cliquez ici!)

 

 

 

27 décembre

Prier le Rosaire pendant le temps de Noël

Mystères joyeux Cliquez ici!

 

 

25 décembre

 

 

Joyeux Noël !

Pour lire un commentaire de l'icône de la Nativité
Cliquez ici!

 

 

 

24 décembre

Un commentaire sur le diaporama du monastère

c'est vrai: pour y être allé, c'est un petit coin de Paradis! En plein cœur de Lourdes, un havre de Paix loin du tumulte de la ville. Un vrai moment de détente et de méditation dans le calme et le tintement des clochettes des moutons. A recommander sans hésitation.

Marie-Thérèse

 

 

 

21 décembre

 

L'Avent au quotidien...

Nous avons éconté au réfectoire une conférence du Cardinal Sarah où il présente son livre: La Force du silence. Contre la dictature du bruit (Ed. Fayard, 2016). Ce livre d'entretiens avec Nicolas Diat est consacré au « premier langage de Dieu » selon le cardinal Sarah : le silence.

http://www.ktotv.com/video/00126049/conference-du-cardinal-robert-sarah

Le cardinal Sarah nous invite à une résistance spirituelle, au silence face à tout ce qui nous entraîne à l'activisme, au silence face aux rumeurs de toutes sortes. C'est une excellente préparation à Noël, pour écouter Dieu qui nous parle, pour accueillir le Mystère qui vient à nous.

 

 

 

 

 

20 décembre

 

Annonciation d'Avent

 

Pour lire l'explication de l'icône Cliquez ici!

 

 

 

 

18 décembre

 

4ème dimanche de l'Avent

L'annonce de la venue de l'Emmanuel !


Commentaire de l'évangile du jour
Cliquez ici!

 

 

 

16 décembre

 

L'Avent au quotidien…

En ce jour la liturgie nous propose un sermon de saint Augustin pour nous préparer à la fête de Noël qui approche, dans la prière:

Ton désir, c'est ta prière; si ton désir est continuel, ta prière est continuelle. Il y a une prière, intérieure, qui est sans relâche: c'est le désir. Que tu te livres à n'importe quelle autre occupation, si tu désires ce repos du sabbat, tu ne cesses pas de prier. Si tu ne veux pas cesser de prier, ne cesse pas de désirer.

Ton désir est continuel? Alors ton cri est continuel. Tu ne te tairas que si tu cesses d'aimer. La charité qui se refroidit, c'est le coeur qui se tait; la charité qui brûle, c'est le coeur qui crie. Si la charité dure toujours, tu cries toujours; si tu cries toujours, tu désires toujours; si tu désires, c'est au repos que tu penses.

(Office de lecture)

 

 

 

 

 

 

13 décembre

 

 

L'Avent au quotidien…

Dans l'évangile de ce jour (Mt 21, 28-32), les chefs du peuple rejettent le dessein de Dieu en rejetant la bonté miséricordieuse de Jésus, qui vient à eux: miséricorde pour les hommes pécheurs, miséricorde pour les hommes qui souffrent, miséricorde pour les hommes exclus..., miséricorde qui bouleverse les idées reçues, dérange et met la religion à l'envers. Une opposition frontale se fait jour entre Jésus et les chefs religieux, ces bien-pensants qui exerçaient leur pouvoir avec une dureté sans pareille.

Curieusement, aujourd'hui, la liturgie d'Avent nous propose de suivre Jésus sur ce chemin. Certes, l'Avent conduit à Noël, mais au-delà des santons de la crèche, pour qui veut bien ouvrir les yeux, la nuit de la grotte, les langes du bébé, sont un signe annonciateur de la passion du Seigneur. L'évangile du jour indique bien un chemin qui conduit à l'enfant de Bethléem.

Phare dans la nuit de notre monde, notre monastère est invité à prendre le même chemin d'Avent. Sa lumière ne se mesure pas à l'apparence: le nombre de ses membres, ses compétences techniques, son commerce, ses relations mondaines et le reste. Sa lumière, comme celle de Jésus, a quelque chose à voir avec la lumière de la conscience... et cette lumière dérange. Mais "sois sans crainte, petit troupeau".

 

 

11 décembre

 

 

3ème dimanche de l'Avent

Les temps messianiques sont arrivés!


commentaire de l'évangile du jour
Cliquez Ici!

 

Extrait de l'homélie du jour

Une vierge consacrée du diocèse est venue célébrer ses noces d'argent de consécation dans notre chapelle, à la messe de 11 heures. L'abbé Durany, qui célébrait, a cité à cette occasion un passsage de ce que le pape François a dit lors d'une audience pour les membres du Congrès international pour les vicaires épiscopaux et les délégués diocésains pour la vie consacrée, le vendredi 28 octobre 2016.

Les monastères contemplatifs sont des « phares » indispensables à la vie de l’Eglise et du monde. L’Église, y compris l’Église particulière, a besoin de ces « phares qui indiquent la route pour atteindre le port », de ces « flambeaux qui accompagnent le chemin des hommes et des femmes dans la nuit obscure de notre époque », de ces « sentinelles du matin qui annoncent le lever du soleil », affirme le pape en désignant la vie consacrée féminine contemplative.
Et voici « l’accompagnement » qu’il recommande aux évêques et à leurs représentants pour la vie consacrée dans les diocèses: « Accompagnez-les avec affection fraternelle, les traitant toujours comme des femmes adultes, respectant leurs compétences propres, sans interférences indues. Accompagnez-les en leur apportant de l’aide en tout ce qui se réfère aux éléments essentiels de leur vie. »

 

 

 

9 décembre

 

L'Avent au quotidien…

L'Avent… Silence de l'attente, silence de Marie, et pour nous silence de l'isolement et de l'exclusion.

L'exclusion entraîne la rupture de relations, de liens; c'est l'oubli par ses proches; c'est disparaître. Combien dans notre monde, savent ce que cela veut dire… Mais l'isolement permet aussi une ouverture vers le haut, à une Présence, à une plénitude de vie, don que personne ne peut ôter.

Bienheureux l'isolement où la violence subie est transfigurée par un silence habité, où Jésus peut naître. Bienheureux isolement où tombent les relations futiles et superficielles, comme se détachent les feuilles mortes; où se creuse la communion fraternelle enracinée en Dieu, où une communauté trouve force, vigueur et joie.

Jésus vient briser les verrous des prisons et dire aux captifs: «Sortez» (cf. Is 49, 9). La charité, c'est déjà la lumière de Noël dans la nuit: Elle est douceur pour le cœur dans l'asphyxie de l'isolement.

 

 

 

8 décembre

 

Solennité de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie

Grande fête à Lourdes

et

fête de notre monastère!

 

 

Pour tant de grâces, que chanter, sinon le Magnificat?

 

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles.
Amen.

 

 

Pour lire l'homélie de la messe, du fr. Pierre-Marie, Prémontré de Tarbes
Cliquez Ici!

 

 

 

 

6 décembre

 

L'Avent au quotidien…

L'Avent… Le Seigneur vient.

Chaque année nous entendons cela quand la fête de Noël approche. Mais comment vient-il? Pas comme nous l'attendions. Notre désir de bonheur, de joie, n'est pas sans mélange. Inconsciemment il est mêlé à un désir de vie sans difficultés, d'où la souffrance, la maladie, l'injustice, la dureté seraient bannies. Mais la réalité n'est pas ainsi. Alors comment le Seigneur vient-il? Pourquoi ne change-t-il pas cette réalité quotidienne? Il vient chez ceux qui ont entendu son message: Heureux les pauvres, heureux ceux qui sont persécutés pour la justice…

Il vient, oui, mais à sa façon. Il vient sans bruit, justement là où nous ne l'attendons pas. La souffrance reste la souffrance, mais elle est habitée par une présence porteuse de joie.

L'Avent, c'est le temps où le Seigneur nous invite à nous préparer à sa venue en laissant tomber tout ressentiment, en pardonnant à ses ennemis, et le reste… Alors le Seigneur viendra en nous et rayonnera sur le monde.

 

 

 

 

 

4 décembre

 

2ème dimanche de l'Avent

Jean Baptiste

Pour lire l'homélie du P. Baars, Cliquez Ici!

 

 

 

 

 

3 décembre

 

L'Avent au quotidien...

Prière pour préparer le 2ème dimanche de l'Avent

"Visite-nous, Seigneur, dans la paix : nos coeurs déborderont de joie"
(Antienne du cantique de Marie)

Lorsque la tristesse remplit notre coeur à cause des multiples soucis qui l'envahissent, viens à notre aide, Seigneur, apprends-nous à retrouver le chemin de la joie.

 

 

 

2 décembre

 

La vie continue.

Qu'il est bon, qu'il est doux pour des frères de vivre ensemble et d'être unis (Ps 132, 1).

Pour voir des photos de soeurs, Cliquez ici!

 

 

1er décembre

 

Prier le Rosaire avec Notre Dame de l'Avent

Mystère joyeux

Mystères lumineux

Mystères douloureux

Mystères glorieux

 

Haut de la page