Vie commune

 

Saint Paul nous enseigne que dans l'Église, tous n'ont pas la même fonction: les uns sont prophètes, les autres apôtres, les autres docteurs, etc. (1 Co 12, 28-29). Il en est de même pour la communauté. Elle forme un corps, mais un corps diversifié, selon les dons faits par Dieu à chacun. Il s'agit de faire l'unité dans la diversité: «Les fonctions sont diverses, la vie est commune. (...) Chacun opère son œuvre propre, mais (tous) vivent de la même vie» (Saint Augustin). II faut que le charisme de chacun puisse fructifier dans une vraie fraternité, pour le bien du corps tout entier; chacun, grâce au lien de la charité, profite du don des autres. «Celui qui aime possède, de par sa charité, tout ce qu'il est heureux de trouver en chacun de ses frères.» La communauté est à l'image du Mystère trinitaire: chaque personne divine a sa personnalité propre mais les trois ne font qu'un et possèdent tout en commun.


Concrètement, la vie commune s'exprime à travers diverses activités communautaires, où chacun est invité à donner le meilleur de lui-même. Des temps de détente pris en commun favorisent la connaissance mutuelle et la communion fraternelle. Or une seule intention et un seul amour envers Dieu doivent faire l'unité entre toutes ces réalités. Pour cela, les frères ou les moniales d'une communauté, doivent avoir le même esprit et la même volonté, à savoir: servir Dieu et l'aimer de tout leur cœur et de toute leur âme, et le prochain comme eux-mêmes.
Des réunions permettent de réfléchir ensemble à la vie de la communauté. La participation de chacun au gouvernement est requise et tous ensemble doivent tendre à ce que les décisions importantes soient prises en se rapprochant le plus possible de l'unanimité. Selon un adage s'inspirant du droit romain:

«Toute décision approuvée en commun sera exécutée plus rapidement et sans difficulté» (Humbert de Romans).

Le dialogue aide à tendre vers ce but. Les frères prennent aussi ensemble la charge du ministère de la prédication. La correction fraternelle recommandée par le Seigneur (cf. Mt 18, 15-17) est un facteur de croissance pour chacun en particulier et pour la communauté tout entière.


Haut de la page