Notre histoire

 

Une petite colonie de moniales partit du monastère de Mauléon (dans la Pays basque) pour faire une fondation à Arles en 1878 à la demande d'une tertiaire dominicaine dans l'espoir de relever le sanctuaire de Notre Dame de Grâces aux Alyscamps. Mais, au bout de quelques années difficiles, ce projet dut être abandonné. Ce projet n'a jamais été entrepris: il y avait un locataire qui occupait les lieux. Les soeurs, à leur arrivée à Arles, ont découvert qu'elles n'avaient pas de toit et sont allées de maison en maison.

C'est alors que s'offrit, grâce à sr Marie-Dominique Vivien de Joubert, cet autre projet : celui d'aller à Lourdes.

Après bien des recherches, les moniales purent faire l'achat d'une propriété située sur une colline dominant le gave, à 600 m à vol d'oiseau de la Grotte. Là, on put bâtir un grand couvent où nous résidons depuis 1889.

C'est là que, par Marie s'oriente notre marche vers l'Amour. C'est avec elle, par elle et en elle que nous allons à Jésus et que nous désirons intercéder pour le monde.

Comment ne pas entendre dans le cri de Dominique "Mon Dieu, que vont devenir les pêcheurs ?" la parole de Marie à Bernadette: "Priez pour les pécheurs" ?

Etre dominicaine à Lourdes, c'est communier aux espoirs, aux souffrances des millions de pèlerins qui viennent à la grotte confier toute leur vie à la Mère de Dieu.

 

 

En savoir plus sur le monastère de Lourdes et le Rosaire...

En savoir plus sur la participation de la communauté à des fondations :

A Angoulême

Au Japon : Morioka !

En Norvège ! Pour commencer, voir sur le site de nos soeurs de Lunden !

 

Pour aller plus loin, voir le livre en ligne : Des moniales dominicaines à Lourdes

Haut de la page