Mystères lumineux

 

Le Baptême

En remontant de l’eau, Jésus vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe (Mc 1, 10).

Le jour du baptême du Christ nous contemplons les cieux ouverts. C'est possible pour chacun de nous, si nous laissons l’amour de Dieu nous envahir, amour qui nous est donné la première fois dans le baptême. Laissons-nous envahir par l’amour de Dieu! C’est le grand temps de la miséricorde! (Pape François).

Très Miséricordieux Jésus, que nos mains soient miséricordieuses et remplies de bonnes actions, afin que nous sachions faire du bien à notre prochain.

 

Cana

Faites tout ce qu'il vous dira! (Jn 2, 3).

Ce n’est pas la justice de Dieu qui sauve le pécheur, c’est son infinie miséricorde, sollicitée par les prières de Marie. Dans son cœur il n’y a que de la miséricorde! Elle est encore bien meilleure que la meilleure des mères. Le Fils a sa justice mais la Mère n’a que son amour. Elle est si bonne et désire tant nous aider, mais surtout lorsque nous voulons revenir au Bon Dieu. Elle désire tant notre bonheur (Curé d'Ars).

Très Miséricordieux Jésus, empli de pitié et d'indicible miséricorde, nous Te supplions pour les pauvres pécheurs.

 

L’Annonce du Royaume

Jésus disait: «Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle» (Mc 1, 14-15).

C'est un mystère de lumière que la prédication par laquelle Jésus annonce l'avènement du Royaume de Dieu et invite à la conversion, remettant les péchés de ceux qui s'approchent de Lui avec une foi humble; ce ministère de miséricorde qu'il a commencé, il le poursuivra jusqu'à la fin des temps, principalement à travers le sacrement de la réconciliation, confié à son Église (Paul Mandonnaud).

Très Miséricordieux Jésus, fais que nos familles deviennent un lieu d’évangélisation, le berceau de la foi et de l’amour.

 

La Transfiguration

Jésus fut transfiguré devant ses apôtres (Mt 17, 2).

Venez, gravissons la montagne et, à l'invitation du Seigneur bannissant toute crainte, devançons la venue pleine de miséricorde de Celui qui transfigurera notre corps de misère et qui, de gloire en gloire, nous rend conformes à son image, car il fait briller sur nous la Lumière de sa Face, Lumière qu'ici-bas, nous contemplons comme en un miroir (Ananyme).

Très Miséricordieux Jésus, transforme-nous en toi car tu peux tout.

 

L’Eucharistie

Prenez et mangez, ceci est mon corps (Mt 26,26).

Prenez, dit-il, mangez-en tous de ce que ma parole a consacré. Ce que j’ai appelé mon corps l’est en réalité. Recevez, mangez avec foi, sans hésiter. Dans ton pain, Seigneur, est caché l’Esprit qui ne se mange pas, dans ton vin réside le feu qui se ne boit pas, le feu de la miséricorde descend dans le pain et demeure (Ephrem).

Très Miséricordieux Jésus, avec une volonté aimante, nous nous abandonnons entièrement à Ta sainte volonté.

 

Haut de la page