Mystères douloureux

L’Agonie


La sueur de Jésus devint comme des caillots de sang tombant sur la terre (Lc 22,44).

 

On vit Jésus pleurer non seulement de ses yeux mais comme de tous les membres de son corps, afin de purifier par ses larmes son corps tout entier: l'Eglise! Le Fils de Dieu compatit à nos maux, et il pleure. Par quelles larmes vais-je irriguer la terre stérile de ma vigne? Tous ses sarments se sont desséchés à cause de l'aridité; ils dépérissent sans fruit, faute d'humidité. Jésus miséricordieux, tu en es témoin: que les fagots de ces sarments se consument chaque jour au feu de mon cœur broyé, en sacrifice pour toi! (saint Bernard).

 

Dieu, Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris notre faiblesse.

 

 

La Flagellation

Quant à Jésus, Pilate le fit flageller, et il le livra pour qu’il soit crucifié (Mt, 27, 26).

Ô Jésus Miséricordieux, nous Te regardons attaché au poteau et cruellement flagellé pour nos péchés. Nous comprenons désormais que nous avons été rachetés des mains de Satan non pas contre de l’argent ou de l’or, mais contre Ton sang précieux. Ô Agneau immaculé, donne-nous la force de nous affranchir du joug des passions et du péché (Abbé W. Kubacki).

Dieu, Père miséricordieux, fais que tous les hommes fassent l'expérience de la miséricorde.

 

 

Le Couronnement d’épines

Avec des épines, ils tressèrent une couronne, et la posèrent sur sa tête (Mt 27, 29).

Ô Jésus Miséricordieux, combien la malignité de l’homme est grande et cruelle! combien le secret du péché est inconcevable! L’homme a osé lever la main contre Dieu! La créature contre son Créateur et Sauveur! Ô Seigneur Jésus, patient, humble et miséricordieux! Veuille dompter notre orgueil, notre méchanceté; apprends-nous la patience, la bonté et l’humilité! (Abbé W. Kubacki).

Dieu, Père miséricordieux, ne permets pas que périssent les âmes rachetées au prix du sang de ton Fils.

 

 

Le Portement de croix

Portant sa croix, Il se rendit au lieu du Calvaire (Jn 19, 17).

Ô Jésus souffrant, l’homme ne T’a pas montré la moindre miséricorde: il T’a condamné à mort et T’a chargé de la lourde croix que Tu as portée au Calvaire. Tu l’as portée péniblement, tombant sous son poids, mais Tu as encore trouvé un peu de force en chemin pour accorder un regard à la Mère bien-aimée et récompenser Véronique de son acte de miséricorde accompli avec courage (Abbé W. Kubacki).

Dieu, Père miséricordieux, aujourd'hui l'humanité tout entière appelle de l'abîme de sa misère Ta miséricorde.

 

 

Le crucifiement et la mort de Jésus

Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère (Mt 19, 25).

Sur la croix, quand le Christ souffrait dans sa chair la dramatique rencontre entre le péché du monde et la miséricorde divine, il a pu voir à ses pieds la présence consolatrice de sa Mère et de son ami. En ce moment crucial, avant de proclamer que l’œuvre que le Père lui a confiée est accomplie, Jésus dit à Marie: Femme, voici ton fils. Puis il dit à l’ami bien-aimé: Voici ta mère (Pape François).

Dieu, Père miséricordieux, que notre cœur soit miséricordieux, afin que nous ressentions toutes les souffrances de notre prochain.

 

 

Haut de la page