Mystères joyeux

 

 

 

L’Annonciation

Voici la servante du Seigneur, qu’il m’advienne selon ta parole! (Lc 1, 38).

Ayant donné sa réponse à Dieu, Marie en reçut l’Esprit, artisan de cette chair consubstantielle à Dieu. Sa voix fut une voix puissante, comme le dit David, et le Verbe du Père fut formé par le verbe d’une mère. Et de même que Dieu dit: Que la lumière soit!, et aussitôt la lumière fut, de même la vraie lumière se leva à la voix de la Vierge; et Il s’unit à la chair et fut enfanté, Celui qui illumine tout homme venant en ce monde. (Nicolas Cabasilas).

Aux enfants à naître, accorde, Seigneur, ta protection.

 

La Visitation

Quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle (Lc 1, 41).

Je vois, dit Jean Baptiste, avant même de naître car je vois en gestation le soleil de justice. À l’ouïe je perçois, car je viens au monde, la voix du grand Verbe. Je crie, car je contemple, revêtu de sa chair, le Fils unique du Père. J’exulte, car je vois le Créateur de l’univers recevoir la forme humaine. Je bondis, car je pense que le Rédempteur du monde a pris corps (Jean Chrysostome).

Aux membres de ton Corps, accorde, Seigneur, de contempler le mystère de ton incarnation.

 

La Nativité

Pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter fut accompli. Et elle mit au monde son fils premier-né (Lc 2, 6-7).

Qu'une vierge conçoive, qu'une vierge enfante et demeure vierge, voilà qui, humainement, est inhabituel et inaccoutumé, mais relève de la Puissance divine. Ne pensons pas ici a la condition de celle qui enfante, mais à la libre décision de Celui qui naît, naissant comme il le voulait et comme il le pouvait (Léon le Grand).

Aux enfants qui ne te connaissent pas, accorde, Seigneur, de découvrir l'amour dont tu les aimes.

 

La Présentation de Jésus

Cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction et toi, ton âme sera traversée d’un glaive (Lc 2, 34-35).

Marie est la mère de celui qui est gloire de son peuple Israël et lumière pour éclairer les nations, mais aussi signe en butte à la contradiction. Et elle-même, dans son âme immaculée, devra être transpercée par l'épée de la douleur, démontrant ainsi que son rôle dans l'histoire du salut ne se limite pas au mystère de l'Incarnation, mais se complète dans la participation pleine d'amour et de douleur à la mort et à la résurrection de son Fils (Benoît XVI).

A ceux qui connaissent la maladie, les épreuves et la mort, accorde, Seigneur, de découvrir ta miséricorde.

 

Le Recouvrement de Jésus au Temple

Pourquoi donc me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père? (Lc 2, 48-49).

C’est-à-dire dans la propriété du Père, comme l’est un fils. Marie doit renouveler la foi profonde avec laquelle elle a dit «oui» lors de l’Annonciation; elle doit accepter que la priorité soit donnée au Père véritable et propre de Jésus; elle doit savoir laisser libre ce Fils qu’elle a engendré pour qu’il suive sa mission (Benoît XVI).

Aux parents en souffrance pour leurs enfants, accorde, Seigneur, de respecter toujours leur liberté.

Haut de la page