Mystères douloureux

 

 

L’Agonie

Jésus priait plus instamment, et sa sueur devint comme des gouttes de sang, qui tombaient sur la terre (Lc 22,44).

Les larmes de Marie et le sang de Jésus sont une double effusion d'un même cœur et l'on peut dire que la compassion de la sainte Vierge était la passion sous sa forme la plus terrible (Léon Bloy).

Que la Vierge Marie pose son regard maternel sur tous ceux qui ne trouvent pas ou ne trouvent plus leur place dans la société et qui sont tentés par le suicide, particulièrement les jeunes.

 

La Flagellation

Après avoir fait flageller Jésus, Pilate le remit aux soldats pour être crucifié (Mt 27,26).

La douleur de la sainte Vierge a été si grande que si elle était divisée et partagée entre toutes les créatures capables de souffrir, celles-ci périraient à l'instant (Bernardin de Sienne).

Que la Vierge Marie soit aux côtés de ceux qui sont torturés, bafoués, dont les droits sont méprisés.

 

Le Couronnement d’épines

Ils tressèrent une couronne avec des épines, qu'ils posèrent sur sa tête(Mt 27,29).

La mère et le fils partagent un même torrent d'amertume. Si on perce sa tête d'épines, Marie est déchirée de toutes les pointes. Qui fait cela, sinon son amour? et ne peut-elle pas dire dans ce triste état, en un autre sens que saint Augustin: Mon amour est mon poids? (Bossuet).

Que la Vierge Marie soutienne de sa tendresse les enfants mal aimés.

 

Le Portement de croix

Jésus, portant sa croix, arriva hors de la ville au lieu nommé Calvaire (Jn 19,17).

Marie dit à son fils: Toutes choses te sont soumises puisque toutes tu les a faites. Pourquoi donc te hâter, mon Enfant? Ne cours pas ainsi au supplice! Ne te livre pas à la mort, mon fils et mon Dieu! (Romanos le Mélode).

Que la Vierge Marie prenne sous son manteau ceux qui sont persécutés et les soutienne pour qu'ils soient témoins de l'amour du Christ.

 

Le crucifiement et la mort de Jésus

Jésus ayant vu sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils (Jn 19,26).

Quiconque est consommé dans le Christ ne vit plus, mais en lui vit le Christ; et parce qu'en lui vit le Christ, de lui Jésus dit à Marie: Voici ton fils, le Christ (Origène).

Que la Vierge Marie entoure de sa tendresse ceux qui se sentent écrasés par le poids de la vie jusqu'à en désirer la fin; qu'ils puissent ressentir la proximité de l'amour de Dieu.

Haut de la page