Bienvenue sur le site du monastère des dominicaines de Lourdes!

 

Mars

27 mars

Quatrième dimanche
de Carême

Parabole du Père prodigue
Pour écouter l'homélie du P. Daou, cliquer ici !
Pour la lire, cliquez ici !

24 mars

Prier le Rosaire avec saint Jean Chrysostome

Mystères glorieux

La résurrection

Comme les femmes allaient porter la nouvelle de la résurrection aux disciples, Jésus se présenta devant elles, et leur dit: Salut! Elles s’approchèrent, saisirent ses pieds et se prosternèrent devant lui (Mt 28, 9).

Je ne doute point, mes frères, qu’il y en ait parmi vous qui souhaiteraient avoir été avec ces saintes femmes pour embrasser avec elles les pieds du Sauveur. Mais si ce désir est sincère dans votre cœur, vous pouvez encore aujourd’hui embrasser non seulement ses pieds ou ses mains, mais même sa tête sacrée, lorsque vous participez à nos redoutables mystères avec une conscience pure et sainte.

Par l’intercession de la Vierge Marie, que la participation à l’eucharistie soient pour tous une proclamation de leur foi en Jésus ressuscité.

 

L’ascension

Jésus s'éleva et une nuée le déroba à leurs yeux (Ac 1, 9).

Jésus-Christ, qui n'était point ressuscité sous le regard de ses apôtres, voulut monter au ciel en leur présence. Il leur eût été vraiment inutile d'assister au prodige de la résurrection, puisque Jésus-Christ devait en personne le leur raconter. Mais une parole divine pouvait seule nous apprendre ce qui suivit l'ascension. Et en effet l'œil ne pouvait atteindre ces hauteurs incommensurables, ni s'assurer que le Christ s'était véritablement élevé jusqu'aux cieux.

Prions le Seigneur pour tous ceux qui sont englués dans les biens matériels : qu’ils découvrent la vraie joie donnée par les biens que tu nous donnes.

 

La pentecôte

Quand les jours de la Pentecôte furent accomplis, les disciples étaient tous ensemble dans le même lieu. Et tout à coup vint du ciel comme un violent coup de vent (Ac 2, 1-2).

A quelle époque de l'année se célébrait la fête de la Pentecôte? Au moment de mettre la faux dans la moisson et de recueillir le froment; telle est la figure, et voici la vérité. Lorsque la faux de la parole évangélique doit être mise dans la moisson des âmes, le Saint-Esprit paraît, semblable à une faux aiguë. Le Sauveur s'empresse d'envoyer la faux, parce que le moment de la moisson était arrivé. Et, en effet, il en avait déjà comme recueilli les prémices en introduisant notre nature dans les cieux.

Demandons au Seigneur d’envoyer des ouvriers à sa moisson et de répandre sur eux son Esprit.

 

L’assomption

Il faut que ce corps corruptible soit revêtu de l'incorruptibilité, et que ce corps mortel soit revêtu de l'immortalité (1 Co 15, 53).

Le corps est corruptible et mortel, et c'est pour cela que le corps subsiste; car le corps, c'est la substance. La mortalité et la corruption, au contraire, sont détruites et disparaissent, tandis que l'immortalité et l’incorruptibilité deviennent le partage du corps. Ne doutez donc plus que le corps ne doive vivre éternellement, en apprenant qu'il devient incorruptible et qu'il est affranchi des lois de la mort.

Demandons au Seigneur de rendre plus vive, chez les chrétiens, la foi en la résurrection.

 

Le couronnement de Marie

Où est-il, mort, ton aiguillon? Rendons grâce à Dieu qui nous donne la victoire par Notre Seigneur Jésus-Christ(1 Co 15, 56-57).

Après la sépulture, viennent les couronnes et les prix glorieux, l'incorruptibilité, l'immortalité, et des biens en foule. Celui qui ressuscite entre dans cette vie qui ne connaît ni la douleur, ni le deuil, ni les gémissements.

Demandons au Seigneur de faire entrer dans sa gloire tous ceux qui l’ont cherché à tâtons.

20 mars


3ème dimanche
de Carême


Pour écouter l'homélie du P. Daou, cliquez ici !

Pour la lire, cliquez ici !




17 mars

Prier le Rosaire avec saint Jean Chrysostome

Mystères douloureux

L’agonie

Jésus tomba sur sa face en priant. Il dit: «Mon Père, si c’est possible, que cette coupe passe loin de moi; pourtant non comme je veux, mais comme tu veux» (Mt 26, 39).

Jésus dit: non comme je veux, mais comme tu veux, non parce que sa volonté diffère de celle de son Père, mais pour apprendre aux hommes que, dans leurs appréhensions, leurs craintes, au milieu du danger, et même quand ils se voient arrachés à la vie présente, ils doivent toujours préférer à leur propre volonté la volonté de Dieu.

Que la Vierge de compassion console les affligés, les persécutés, au milieu de leurs souffrances.

 

La flagellation

Alors Pilate délivra Barrabas, et ayant fait flageller Jésus, il le leur livra pour être crucifié (Mt 27, 26).

Lorsque nous voyons le Sauveur traité avec tant de mépris, outragé par les derniers des hommes, adoré d’une manière si offensante, si cruellement tourmenté dans toutes les parties de son corps, et enfin terminant sa vie par un supplice si infâme, il est impossible, quand bien même nous serions de pierre, que nous ne nous amollissions comme la cire, et que nous n’abaissions l’enflure de notre cœur en le perçant d’une componction sainte, et que nous ne soyons pas dans un profond anéantissement.

Prions le Seigneur, par la Vierge des douleurs; que ses souffrances endurées pour nous assouplissent les cœurs endurcis.

 

Le couronnement d’épines

Ayant tressé une couronne d’épines, ils la mirent sur sa tête(Mt 27, 29).

On regardait Jésus-Christ comme un imposteur et un séducteur, et on se raillait de lui comme d’un homme qui ne pouvait se défendre, ni soutenir ses paroles par ses actions. Jésus-Christ n’opposait que son silence à tous ces outrages. Il souffrait tout avec une constance infatigable, pour nous apprendre jusqu’où doit aller notre patience.

Par la Mère de toute consolation, prends pitié Seigneur de tous les prisonniers torturés, de tous les hommes soumis à un harcèlement répété.

 

Le portement de croix

Jésus, portant sa croix, arriva hors de la ville au lieu nommé Calvaire (Jn 19, 17).

Gravez, mes frères, dans le fond de votre cœur cette image de la patience de Jésus-Christ, afin qu’elle y étouffe tous les mouvements de la colère. Si vous sentez que vous commenciez à vous troubler, imprimez aussitôt sur vous le signe de cette croix du Sauveur. Repassez dans votre mémoire tout ce qu’il a souffert pour vous, et votre colère sera bientôt dissipée.

Par la prière de la Vierge Marie, demandons au Seigneur la patience et le support des injures dans la paix.

 

La crucifixion et la mort sur la croix

Jésus criant d’une voix forte rendit l’esprit  (Mt 27, 50).

Jésus accompli ce qu’il avait dit auparavant: J’ai le pouvoir de quitter ma vie, et j’ai le pouvoir de la reprendre (Jn 10, 17.) C’était pour marquer ce souverain pouvoir qu’il criait avec tant de force un moment avant de mourir. Le centurion s’étonna d’autant plus que, voyant un homme mourant jeter un si grand cri, il crut qu’il n’était point mort par faiblesse, mais parce qu’il l’avait voulu.

Rendons grâce à Dieu pour tous ceux qui se convertissent et qui confessent, face à la croix : Seigneur tu es le Fils de Dieu.

13 mars


2ème dimanche
de Carême


Pour écouter l'homélie du P. Daou, cliquez ici !

Pour la lire, cliquez ici !



10 mars

Prier le Rosaire avec saint Jean Chrysostome

Mystères lumineux

Le baptême de Jésus

Aussitôt que Jésus remonta de l’eau, les cieux lui furent ouverts (Mt 3, 16).

Pourquoi le ciel s’ouvrit-il lorsque Jésus-Christ fut baptisé? Pour vous apprendre que la même chose arrive invisiblement à votre baptême où Dieu vous appelle à votre patrie qui est dans le ciel, et vous excite à ne plus avoir rien de commun avec la terre. Quoique ce miracle ne s’opère pas visiblement pour vous, ne manquez cependant pas d’y croire (Hom. 12 sur Mt).

Confions à la prière maternelle de la Vierge Marie tous les catéchumènes qui se préparent au baptême.

 

Les noces de Cana

Femme, qu'y a-t-il de commun entre toi et moi? Mon heure n'est pas encore venue (Jn 2, 4).

Bien que Jésus vienne de dire à sa mère: Mon heure n'est pas encore venue, il se rend cependant à ses désirs, et démontre amplement par là qu'il n'était point soumis à l'heure. Car s'il était assujetti à une heure déterminée, comment se fait-il qu'il opère ce miracle avant que l'heure soit arrivée? Il veut aussi donner à sa mère témoignage d'honneur, pour ne point paraître la contredire et la couvrir de honte devant tant de témoins; car elle avait fait approcher les serviteurs, pour faire appuyer sa demande par un plus grand nombre de personnes: Sa mère dit à ceux qui servaient: faites tout ce qu'il vous dira (Hom. 22 sur Jn).

Que l’exemple de la Vierge Marie stimule la foi des chrétiens dans le Maître de l’impossible.

 

La prédication du Royaume

Le royaume des cieux est semblable à un trésor caché dans un champ… à un marchand qui cherche de belles perles (Mt 13, 44-46).

La prédication de l’évangile est aussi précieuse que les perles et elle enrichit et sert à toutes choses comme le trésor. Nous n’y apprenons pas seulement à mépriser tout pour nous attacher uniquement à la parole évangélique, mais encore à le faire avec plaisir et avec joie (Hom. 47 sur Mt).

Par la prière de la Mère des Prêcheurs, que la Parole devienne source de conversion pour beaucoup.

 

La Transfiguration

Jésus fut transfiguré devant ses disciples. Son visage brilla comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et en même temps ils virent paraître Moïse et Elie qui s’entretenaient avec lui (Mt 17, 2-3).

Jésus-Christ voulait apprendre qu’il étant le maître de la vie et de la mort, et qu’il dominait dans le ciel et dans les enfers. C’est pourquoi il fait venir ici en sa présence un homme qui était mort et un autre qui ne l’était pas. Il voulait encore faire voir à ses disciples quelle serait la gloire de sa croix. Il voulait consoler saint Pierre et les autres à qui sa passion faisait peur, et relever ainsi leur courage (Hom. 56 sur Mt).

Demandons au Seigneur de dévoiler à ceux qui ne la connaissent pas, la gloire de sa croix.

 

L’eucharistie

Ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna en disant: «buvez-en tous»(Mt 26, 27).

Jésus rend grâces pour nous apprendre dans quels sentiments nous devions célébrer ce mystère et prouver que ce n’est pas malgré lui qu’il approche du moment de sa passion. Il nous enseigne ainsi à supporter avec actions de grâces toutes les épreuves qui nous arrivent, et il nous donne en même temps les plus belles espérances; car si la figure de ce sacrifice, c’est-à-dire l’immolation de l’agneau pascal, a délivré le peuple juif de la servitude d’Egypte, à combien plus forte raison la vérité délivrera-t-elle l’univers entier?  (Hom. 82 sur Mt).

Que l’eucharistie arrache les cœurs au péché et les ouvre à l’action de grâce en toutes choses, même au cœur des épreuves.

6 mars

Premier dimanche
de Carême


« Dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où il fut tenté » (Lc 4, 1-13)

Pour écouter l'homélie du P. Daou, cliquez ici !
Pour la lire, cliquez ici !

3 mars

Prier le Rosaire avec saint Jean Chrysostome

Mystères joyeux

L’Annonciation du Seigneur

Tu concevras et tu enfanteras un fils, et tu le nommeras Jésus (Lc 1, 31).

Il en est qui regardent comme souverainement étrange, inconvenant même que Dieu fasse son habitation d'un corps mortel. Mais est-ce que le soleil, qui est un corps sensible et qui pénètre tout de ses rayons, voit pour cela s'obscurcir son éclat? A plus forte raison le soleil de justice, en prenant un corps très pur dans le sein d'une vierge, ne perd rien de sa pureté; bien loin de là, il ajoute à la pureté, à la sainteté de sa mère.

Prions pour les chrétiens qui n’ont pas découvert en Jésus le Fils de Dieu.

 

La Visitation

Lorsque la voix de ta salutation est parvenue à mes oreilles, l’enfant a bondi d’allégresse en mon sein (Lc 1, 44).

Dès son avènement, le Rédempteur de notre race vient aussitôt à son ami Jean qui n’est pas encore né. De sein maternel à sein maternel, Jean plonge le regard, il secoue les limites de la nature, il s’écrie: «Je vois le Seigneur qui a fixé à la nature ses limites et je n’attends pas le moment de naître. Le délai de neuf mois, ici, ne m’est pas nécessaire, car en moi est l’éternel. Je sortirai de cet habitacle ténébreux, je prêcherai la connaissance substantielle de réalités admirables. Je suis un signe: je signalerai l’avènement du Christ».

Par la médiation de la Vierge Marie, prions le Seigneur d’ouvrir nos yeux à tous les signes qu’il met sur notre route pour nous conduire vers lui.

 

La naissance de Jésus

Marie enfanta son fils premier-né, et l’enveloppa de langes, et le coucha dans une mangeoire (Lc 2, 7).

Le Verbe, qui est immuable, est devenu chair, sans changement de sa nature. Mais que dirai-je ou comment parlerai-je? Je vois un artisan, une crèche, un enfant, des langes, enfant né de la Vierge privé des choses nécessaires; de toutes parts la pauvreté, de toutes parts l'indigence. Avez-vous vu le riche dans une pauvreté profonde? Comment étant riche est-il devenu pauvre à cause de nous? Comment n'a-t-il point un lit, point de molle toison, mais la crèche toute nue sur laquelle il est jeté? O pauvreté, source de richesses! O richesses sans mesure, qui n'avez que l'apparence de la pauvreté!

Par la prière de la Vierge Marie, donne-nous Seigneur de découvrir la vraie richesse des pauvres de cœur.

 

La Présentation de Jésus

Mes yeux ont vu ton salut, lumière pour la révélation aux païens et gloire pour ton peuple Israël (Lc 2, 32).

La lumière, bien qu'elle fatigue et trouble les yeux débiles, ne cesse pas d'être toujours la lumière; ainsi le Sauveur ne cesse point d'être Sauveur, quoiqu'un grand nombre d'hommes se perdent. Aussi sa puissance éclate à la fois dans le salut des bons, et dans la ruine des méchants; car plus le soleil est brillant, plus il éblouit et trouble les yeux affaiblis.

Que la Vierge Marie intercède pour ceux qui s’enfoncent dans le mal et rejette le Sauveur.

 

Le Recouvrement de Jésus au Temple

Jésus descendit avec ses parents, et il vint à Nazareth, et il leur était soumis (Lc 2, 51).

Voulez-vous savoir le respect profond que Jésus avait pour sa mère? Écoutez saint Luc qui vous dit que le Sauveur était soumis à ses parents. Tant que les parents, en effet, ne s'opposent pas à l'accomplissement de ce que Dieu demande de nous, c'est un devoir de leur être soumis. Mais quand leurs exigences sont inopportunes, et tendent à nous arracher à nos devoirs religieux, il n'est plus sûr de leur obéir.

Que l’exemple de Jésus enfant stimule l’obéissance des enfants à leurs parents, dans le respect et l’amour.

 

Le rosaire édité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.
Pour avoir la liste des Rosaires déjà parus sur le site, ...

Cliquez ici !

La face cachée de la vie des moniales

Les médias font connaître l'extérieur de la vie monastique, ce que l'on peut filmer. Mais l'important échappe à la caméra. De quoi s'agit-il?...

Lire la suite

Chapelet de sainte Bernadette
(6 dizaines)

La tradition rapporte que lorsque la «Dame» apparut dans la Grotte de Massabielle, ...

Lire la suite

Neuvaine pour demander des vocations

Neuvaine pour les vocations dans notre communauté. Merci de prier avec nous.

Lire la suite

Diaporamas

Vous pouvez regarder quelques diaporamas ...

Lire la suite

Rosaire médité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.

Pour découvrir ce qu'est le rosaire

Cliquez ici!

Neuvaine pour demander un bébé

Neuvaine à Notre-Dame du Prompt-Secours pour demander la naissance d'un bébé par l'intercession de soeur Marie de Nazareth.

Lire la suite