Bienvenue sur le site du monastère des dominicaines de Lourdes!

 

Mars



 

 

Annonces

Pour consulter l'horaire de la semaine sainte

cliquez ici !


28 mars

Fête des Rameaux

 Le Crucifiement et la mort de Jésus
Pour écouter l'homélie du P. Daou
cliquez ici !

25 mars

Pour écouter l'homélie du P. Daou, cliquez ici !

23 mars

Prier le Rosaire
avec le bienheureux Dom Columba Marmion

Mystères glorieux

La Résurrection

Jésus dit à Thomas: «Avance ton doigt ici, et vois mes mains; avance ta main, et mets-la dans mon côté: cesse d'être incrédule, sois croyant» (Jn 20,27).

Jésus fait lui-même constater à ses apôtres la réalité de son corps ressuscité; mais c'est un corps soustrait désormais aux infirmités de la terre, il est immortel, il est mort une fois mais à présent, dit saint Paul, «le Christ ressuscité ne meurt plus, la mort n'a plus sur lui d'empire.»

Dans la grâce de notre baptême, accorde-nous, Seigneur, de tenir notre cœur libre de tout ce qui est impur et coupable, pour vivre de la vie du Ressuscité.

 

L’Ascension

Jésus s'éleva vers le ciel pendant que tous le regardaient… Les apôtres retournèrent alors à Jérusalem depuis la colline qu'on appelle mont des oliviers (Ac 1,9-12).

Où le Christ a-t-il commencé sa passion? Au pied de la montagne des oliviers.… Où notre sauveur a-t-il inauguré les joies de son ascension? Sagesse éternelle, Jésus a voulu choisir, pour s'élever aux cieux, la cime de cette même montagne qui avait été le témoin de ses douloureux abaissements.

Donne-nous, Seigneur, de monter aux cieux avec toi et d'y habiter par la foi, l'espérance et la charité!

 

La Pentecôte

Je prierai le Père, et il vous donnera un autre paraclet, afin qu'il demeure éternellement avec vous (Jn 14,16).

Par sa prière comme par son sacrifice, le Christ Jésus a obtenu de son Père que l'Esprit de vérité, d'amour, de force, de consolation leur fût donné.

Par tes souffrances, Seigneur, tu nous as mérité le salut; avec le Père, comble-nous de ton Esprit.

 

L’Assomption

Le Christ voulait se la présenter à lui-même toute resplendissante, sans tache ni ride ni rien de tel, mais sainte et immaculée (Ep 5,27).

Marie demeure si unie d’âme et de cœur à son divin Fils que, maintenant, dans la gloire, elle ne désire qu’une seule chose: que l’Église — le royaume des élus, le prix du sang de Jésus — apparaisse devant lui, «glorieuse, sans tache ni ride, mais sainte et immaculée».

Malgré nos faiblesses et nos découragements, mets-en nos cœurs, Seigneur, le désir de partager ta gloire, à la ressemblance de Marie.

 

Le Couronnement de Marie

Un grand signe apparut dans le ciel: une femme revêtue du soleil… et sur sa tête une couronne de douze étoiles (Ap 12,1).

Parce que Marie s’est associée ici-bas, à tous les mystères de notre rédemption, Jésus l’a couronnée non seulement de gloire, mais de puissance; il a placé sa Mère à sa droite, pour qu’elle puisse disposer, à un titre unique comme l’est son titre de Mère de Dieu, des trésors de la vie éternelle.

Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour que nous devenions des saints.

21 mars

 

Cinquième dimanche de Carême (B)
Jn 12, 20-33

Pour écouter l'homélie du P. Daou
cliquez ici !


17 mars

Prier le Rosaire
avec le bienheureux Dom Columba Marmion

Mystères douloureux

L’Agonie

Père, que ta volonté soit faite et non la mienne (Lc 22,42).

C'est le triomphe de l'amour. Parce que Jésus aime son Père, il met la volonté de son Père au-dessus de tout, et il accepte de tout souffrir. Il ira désormais jusqu'au bout du sacrifice.

Fais-nous grandir dans la prière, Seigneur, pour que la volonté du Père devienne notre nourriture, notre force dans les épreuves.

 

La Flagellation

Beaucoup ont été dans la stupeur en le voyant, tant il était défiguré (Is 52,14).

Les souffrances de Jésus ont été disposées de telle sorte que tous les membres de son corps sacré soient atteints, que toutes les fibres de son cœur soient déchirées par l'ingratitude de la foule, l'abandon des siens, les douleurs de sa mère.

Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui sont défigurés par la souffrance et sans espoir. Mets au fond de leur cœur une petite lumière.

 

Le Couronnement d’épines

Avec des épines, les soldats tressèrent une couronne, et la posèrent sur sa tête (Mt 26,29).

Les soldats gardent Jésus et le comblent d'injures et de mauvais traitements ; ne pouvant supporter son regard si doux, ils lui bandent les yeux, par dérision; ils lui donnent d'insolents soufflets… ils enfoncent une couronne d'épines sur sa tête.

Accorde à tes enfants, Seigneur, d'accepter les humiliations en silence, de lutter contre l’orgueil et l’égoïsme, pour devenir à l'image de Jésus.

 

Le Portement de croix

Ils trouvèrent un nommé Simon, originaire de Cyrène, et ils le réquisitionnèrent pour porter la croix (Mt 27,32).

Les Juifs, voyant faiblir leur victime, arrêtent, chemin faisant, Simon de Cyrène et le forcent à aider le Sauveur. Le Christ aurait pu, s'il l'avait voulu, puiser en sa divinité la force nécessaire; mais il a consenti à être secouru. Il veut nous montrer par là que chacun de nous doit l'aider à porter sa croix.

Seigneur Jésus, donne-nous assez de force et d'amour pour accepter toutes les croix qui jalonnent nos vies; fais-nous grandir dans l'abandon.

 

Le crucifiement et la mort de Jésus

Criant d'une voix puissante, Jésus dit: «Père, je remets mon âme entre tes mains.» Ayant dit ces paroles il expira (Lc 23,46).

Après trois heures de souffrances indicibles, Jésus meurt. La seule oblation digne de Dieu, l'unique sacrifice qui rachète le monde et sanctifie les âmes est accompli.

Aide-nous, Seigneur, à mourir à nos amours-propres, à nos volontés propres, source de tant d'infidélités et de péchés.

11 mars

 

Quatrième dimanche de Carême (B)
Jn 3, 14-21

Pour écouter l'homélie du P. Daou

cliquez ici !

 

10 mars

Prier le Rosaire
avec le bienheureux Dom Columba Marmion

Mystères lumineux

Le Baptême

Des cieux, une voix disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé; en lui j'ai mis tout mon amour» (Mt 3,17).

A ce moment, la mission de Jésus comme envoyé du Père est déclarée authentique; le témoignage du Père accrédite pour ainsi dire son Fils auprès du monde. Tout ce qu'il nous dira sera l'écho de cette vérité éternelle qu'il contemple toujours dans le sein du Père.

Que la contemplation du baptême de Jésus nous fasse grandir dans la grâce de notre baptême, dans une vie totalement donnée à Dieu.

 

Cana

Jésus dit aux serviteurs: «Remplissez d'eau les cuves.» Et ils les remplirent jusqu'au bord. Il leur dit: «Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas.» Ils lui en portèrent (Jn 2,7-8).

Ce que le cœur de Jésus nous découvre ici de bonté humaine et d'humble condescendance, n'est que la manifestation extérieure d'une bonté plus élevée, la bonté divine, où l'autre a sa source. Car tout ce que fait le Fils, le Père l'accomplit également.

Que la tendresse et la miséricorde de Jésus touchent notre cœur et le rendent compatissant pour nos proches.

 

L’Annonce du Royaume

Jésus cheminait par ville et village, proclamant et annonçant la bonne nouvelle (Lc 8,1).

Tout l'enseignement, toute la conduite, tous les miracles de Jésus aboutissent à établir dans l'esprit de ses auditeurs sa grande mission: manifester sa divinité au monde.

Augmente en nous la foi, Seigneur, et ravive-la chez ceux qui t'ont oublié.

 

La Transfiguration

Jésus se transfigura devant eux: son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière (Mt 17,2).

Notre Seigneur veut prémunir ses apôtres contre le scandale que causera à leur foi son état d'humiliation. Comment cela? En le voyant transfiguré, ils comprennent par cette merveille que ce Jésus est vraiment Dieu. La gloire éternelle de leur maître leur est révélée tout entière.

Accorde-nous, Seigneur, d'être dociles aux inspirations de l'Esprit pour que grandisse notre sainteté qui nous transfigure peu à peu à ton image.

 

L’Eucharistie

Buvez-en tous, car ceci est mon sang, le sang de l'Alliance, répandu pour la multitude en rémission des péchés (Mt 26,28).

Par la communion, le Christ se donne lui-même à nous, comme celui qui vient expier et détruire en nous le péché.

Que le pardon que tu nous accordes par le sacrement de ton corps et de ton sang, fasse renaître sans cesse en nous la vie divine, la vie des fils de Dieu.

7 mars

 

 

Troisième dimanche de Carême (B)
Jn 2, 13-25

 

Pour écouter l'homélie du P. Daou
cliquez ici !

 

 

5 mars

100 Prières dominicaines

III. Prières de sainte
Catherine de Sienne

Prière faite à Rome,
le mardi 22 février de l'an 1379

O Père miséricordieux, jetez un regard de bonté sur votre Église et sur votre Vicaire ; abritez-le sous les ailes de votre miséricorde, afin que l'iniquité des superbes ne puisse lui nuire, et accordez-moi d'arroser de mon sang et d'engraisser de la moelle de mes os le jardin de votre sainte Epouse. Si je regarde en vous, je vois que rien ne vous est caché. Les hommes du monde l'ignorent parce qu'ils sont ensevelis dans les ténèbres de l'amour-propre. S'ils le savaient, ils ne seraient pas si cruels pour leurs âmes, mais ils deviendraient bons à cause de votre bonté. Oh ! je vous le demande de tout mon cœur, accordez la lumière nécessaire à toute créature raisonnable.


Oui, par le Verbe votre Fils, vous avez été à la fois bon et juste ; son corps sacré a satisfait votre justice pendant que nos misères étaient l'objet de votre bonté. O Bonté suprême ! comment n'attendrissez-vous pas notre dureté? comment mon coeur n'échappe-t-il pas de mes lèvres ? Il faut qu'un nuage obscurcisse mon esprit, et que mon âme n'aperçoive pas votre ineffable tendresse. Quel père livrera pour un serviteur révolté son propre fils à la mort? Il n'y a que vous, ô mon Dieu! Vous avez revêtu votre Verbe de notre chair afin qu'il souffrit, et que nous puissions en recueillir le fruit si nous le voulons. Il faut maintenant que notre sensualité souffre, pour que notre âme reçoive le fruit de vie ; c'est la loi et la vérité ; car vous avez dit : "Je suis la Voie, la Vérité, et la Vie" (Jn 14,6). Si nous voulons acquérir votre bonté, il faut marcher dans le chemin que vous avez volontairement suivi.


O Dieu éternel ! je me plains moi-même à vous : punissez-moi d'être si cruelle pour mon âme et si faible pour mes sens. J'ai péché, Seigneur, ayez pitié de moi. O bienfaisante cruauté ! qui brise et qui surmonte la sensualité pendant cette vie passagère, pour glorifier l'âme pendant l'éternité! D'où vient la patience, d'où viennent la foi, l'espérance et la charité, si ce n'est de cette bonté, qui enfante la miséricorde? Qui détache l'âme d'elle-même pour l'attacher à vous? c'est cette bonté qu'on obtient par votre lumière.


O Bonté ineffable ! Bonté qui détruisez comme un baume délicieux la colère et la cruauté dans les âmes ! je vous le demande encore, communiquez-vous à toutes les créatures raisonnables, et surtout à ceux que vous m'avez dit d'aimer d'un amour particulier. Rendez-les bons, afin qu'ils exercent cette cruauté parfaite qui détruit les vices de la volonté. Vous avez enseigné cette cruauté lorsque vous avez dit : "Celui qui vient à moi, et qui ne hait pas son père, sa mère, son épouse, ses enfants, ses frères et son âme, ne peut être mon disciple" (Lc 14,20). Haïr son âme est difficile. Les serviteurs du monde haïssent souvent le reste sans agir par vertu ; cela n'est pas difficile, mais il est plus pénible à l'homme de quitter sa nature que de la suivre. Notre nature est raisonnable ; nous devons par conséquent obéir à la raison.


O Vérité suprême! vous êtes un parfum au-dessus de tous les parfums, une magnificence au-dessus de toutes les magnificences, une bonté au-dessus de toutes les bontés, vous êtes une justice qui surpasse toutes les justices ; vous êtes la source même de la justice, qui rend à chacun selon ses œuvres. C'est par justice que vous permettez que le méchant se nuise à lui-même, en désirant des choses aussi viles que les richesses et les plaisirs du monde ; car tout ce que vous avez créé est au-dessous de l'homme. Vous l'avez fait pour qu'il en soit le maître, et non l'esclave. Vous seul êtes plus grand que nous, et c'est vous seul que nous devons toujours chercher, toujours servir. Aussi votre justice veut que l'homme de bien trouve en cette vie même la paix et le repos de son âme, parce qu'il met son affection en vous, qui êtes la paix véritable et le repos suprême. Ceux qui fournissent ainsi courageusement la carrière recevront de votre miséricorde la vie éternelle.


Vous êtes la Bonté infinie ; personne ne vous contemple et ne vous comprend plus que vous ne le permettez ; et vous le permettez autant que nous dilatons nos âmes pour vous recevoir. O très doux Amour ! jamais je ne vous ai bien connu, et par conséquent jamais je ne vous ai bien aimé. Je vous recommande avec instance ceux dont vous m'avez chargée : vous me les avez confiés pour que je les réveille, et je dors toujours. Réveillez-les vous-même, ô Père tendre et secourable, afin que le regard de leur intelligence soit toujours fixé sur vous. J'ai péché, Seigneur, ayez pitié de moi! Mon Dieu, venez à mon aide! Seigneur. hâtez-vous de me secourir ! Ainsi soit-il.

2 mars

Prier le Rosaire
avec le bienheureux Dom Columba Marmion

Mystères joyeux

Joseph Marmion est né à Dublin en 1858. Il entra au séminaire Holy-Cross de cette ville en 1874 et fut ordonné prêtre à Rome en 1881. En 1886, il devint moine bénédictin à l'Abbaye de Maredsous sous le nom bien irlandais de Columba. Elu abbé en 1909, il le demeura jusqu'à sa mort en 1923.
Véritable homme de Dieu, moine assidu à la prière et soucieux d'obéir en tout, Dom Marmion a été un apôtre au grand cœur, avide de répandre largement le joyeux message de notre adoption filiale en Jésus-Christ. On en trouve l'écho dans ses trois ouvrages majeurs: «Le Christ, vie de l'âme», «Le Christ dans ses mystères», «Le Christ, idéal du moine». Il a été béatifié en 2000.

L’Annonciation

Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils; tu lui donneras le nom de Jésus (Lc 1,31).

Avant la naissance de Jésus, le sein virginal de Marie était un sanctuaire immaculé où elle faisait monter l'encens très pur de son adoration et de ses hommages. Elle vivait dans une union intime avec l'enfant Dieu qu'elle portait dans son sein.

Demandons à la Vierge Marie de nous conduire à une pureté de cœur comme la sienne pour recevoir de Jésus des grâces plus abondantes.

 

La Visitation

Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur (Lc 1,45).

Voyez comment l'Esprit Saint lui-même saluait la Vierge par la bouche d'Elisabeth. Heureuse, car cette foi en la parole de Dieu a fait de la Vierge la Mère du Christ. Quelle simple créature a jamais reçu, de la part de l'Etre infini, de pareilles louanges?

Demandons à la Vierge Marie de nous aider à entrer dans les dispositions qui ont été les siennes.

 

La Nativité

Voilà le signe qui vous est donné: vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire (Lc 2,12).

C'est à la crèche que Jésus inaugure cette existence de souffrance qu'il a voulu vivre pour notre salut, dont le terme est le Golgotha, et qui doit, en détruisant le péché, nous rendre l'amitié de son Père.

Apprends-nous, Seigneur, à t'adorer en contemplant ton prodigieux abaissement.

 

La Présentation de Jésus

Les parents entraient dans le temple avec l'enfant Jésus pour accomplir les rites de la Loi qui le concernaient (Lc 2,27).

Tout comme elle avait donné son assentiment au nom de l'humanité quand l'ange lui avait annoncé le mystère de l'incarnation, de même, en ce jour, Marie a offert Jésus au nom de la race humaine.

Remercions la Vierge Marie d'avoir présenté pour nous son divin Fils; rendons grâce à Jésus de s'être offert à son Père pour notre salut.

 

Le Recouvrement de Jésus au Temple

Ne savez-vous pas que je dois être aux affaires de mon Père ? (Lc 2,49).

Des paroles tombées des lèvres du Verbe incarné, c'est la première qui ait été recueillie par l'évangile. Toute la personne, toute la vie, toute l'œuvre de Jésus s'y résument. Elle traduit sa filiation divine, elle marque sa mission surnaturelle; et toute l'existence du Christ n'en sera que le commentaire éclatant et magnifique.

Que le désir profond de notre cœur et notre joie, soient de faire la volonté du Seigneur.

 

Le rosaire édité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.
Pour avoir la liste des Rosaires déjà parus sur le site, ...

Cliquez ici !

La face cachée de la vie des moniales

Les médias font connaître l'extérieur de la vie monastique, ce que l'on peut filmer. Mais l'important échappe à la caméra. De quoi s'agit-il?...

Lire la suite

Chapelet de sainte Bernadette
(6 dizaines)

La tradition rapporte que lorsque la «Dame» apparut dans la Grotte de Massabielle, ...

Lire la suite

Neuvaine pour demander des vocations

Neuvaine pour les vocations dans notre communauté. Merci de prier avec nous.

Lire la suite

Diaporamas

Vous pouvez regarder quelques diaporamas ...

Lire la suite

Rosaire médité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.

Pour découvrir ce qu'est le rosaire

Cliquez ici!

Neuvaine pour demander un bébé

Neuvaine à Notre-Dame du Prompt-Secours pour demander la naissance d'un bébé par l'intercession de soeur Marie de Nazareth.

Lire la suite