Bienvenue sur le site du monastère des dominicaines de Lourdes!

 

Décembre

 

 

 

Annonces

Regard sur l'année écoulée, au monastère
Cliquez ici !

Pour l'horaire de la liturgie de Noël
Cliquez ici !


29 décembre

100 Prières dominicaines

III. Prières de sainte
Catherine de Sienne

Prière faite à Avignon pour le rétablissement de la paix dans l'Église (suite)

[…] O Dieu éternel ! votre Fils, fidèle à votre volonté, a répandu son Sang précieux pour nous, misérables, sur l'arbre de la sainte Croix. Comment vous remercier de tant de bienfaits, moi misérable créature, et vous la Sagesse, la Puissance, la Bonté même. Vous êtes la Beauté par essence, et moi je ne suis que la bassesse, l'abjection. Vous êtes la Vie éternelle, moi la mort ; vous la Lumière, moi l'obscurité ; vous la Sagesse, moi la folie ; vous l'Infini, moi la fragilité même. A chaque instant je puis mourir, ô Médecin ! vous voyez le mal qui m'accable. J'ai perdu mon âme et ma vie en ne vous aimant pas, vous qui nous avez faits pour vous et qui nous attirez sans cesse par votre grâce ; vous qui nous uniriez à vous si nous y consentions, si notre volonté ne se révoltait pas contre votre Majesté sainte.
Ah ! Seigneur, j'ai péché, ayez pitié de moi ! Que votre éternelle Bonté ne s'arrête pas à ces souillures que nous avons contractées en nous séparant de vous, et en éloignant nos âmes de leur objet véritable. J'implore votre miséricorde, qui est sans bornes, et je vous supplie de jeter un regard de clémence et de tendresse sur l'Église, votre unique Épouse. Éclairez votre Vicaire en ce monde, afin qu'il ne vous aime pas et ne s'aime pas pour lui-même, mais qu'il s'aime et qu'il vous aime pour vous. S'il vous aime et s'il s'aime pour lui, nous périrons ; car il est notre perte ou notre salut, puisque nous sommes ses brebis et qu'il doit nous sauver de nos égarements. Mais s'il vous aime et s'il s'aime pour vous, nous vivrons, puisque nous recevrons du Bon Pasteur la vie de l'exemple.
O Dieu suprême et ineffable ! J'ai péché et je ne suis pas digne de vous prier, mais vous pouvez m'en rendre moins indigne. Punissez, Seigneur, mes péchés, et ne regardez pas ma misère. J'ai reçu de vous un corps que je vous rends et que je vous offre. Voici ma chair et mon sang ; frappez, détruisez, réduisez mes os en poussière, mais accordez ce que je vous demande pour le souverain Pontife, l'unique époux de votre unique Epouse. Qu'il connaisse toujours votre volonté, qu'il l'aime et qu'il la suive, afin que nous ne périssions pas. Donnez-lui, mon Dieu, un cœur nouveau ; que votre grâce augmente toujours en lui ; qu'il soit infatigable à porter l'étendard de votre sainte Croix, et qu'il dispense aux infidèles les trésors de votre miséricorde comme à nous-mêmes, qui jouissons de la Passion et du Sang de l'Agneau sans tache, votre Fils bien-aimé. J'ai péché, Seigneur ; Dieu éternel, ayez pitié de moi !

27 décembre

Dimanche de la sainte Famille
Lc 2, 22.39-40


Pour écouter l'homélie du P. Daou
cliquez ici !

Joyeux Noël

Crèche philippine avec notre chien Gaspard et notre tortue Oscar, au milieu des brebis !

" Que le Seigneur te bénisse et te garde !
Que le Seigneur fasse rayonner sur toi son visage et t'accorde sa grâce !
Que le Seigneur porte sur toi son regard et te donne la paix ! "

Pour écouter l'homélie du P. Daou, de la messe de la nuit, cliquez ici !

Pour écouter l'homélie du P. Daou, de la messe du jour, cliquez ici !



22 décembre





Prier le Rosaire
avec des moines chartreux

Mystères glorieux





La Résurrection

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin (Jn 20,1).

Considérez quels furent les mouvements de charité du Sacré Cœur de Jésus allant se montrer à ses disciples et leur faire part des joies de sa Résurrection. Voyez ces agréables inventions de charité à l'égard de sainte Magdeleine, à l'égard des disciples d'Emmaüs, afin de leur faire ressentir plus vivement la douceur des flammes de sa charité (P. Le Masson).

Ô Dame très glorieuse, montre à ceux qui luttent dans le doute, la lumière du Christ.

 

L’Ascension

Tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux
(Ac 1,9).

Jésus s'éleva dans les airs par sa propre puissance, devant les témoins privilégiés qu'il avait rassemblés sur la montagne. En vertu de son agilité, le Roi de gloire remonta triomphalement au plus haut des cieux d'où il était miséricordieusement descendu. Il permit à ses disciples de le suivre des yeux afin d'exciter de plus en plus dans leurs cœurs le désir d'aller à lui (Ludolphe le chartreux).

Mère du Roi de gloire, nous te prions pour que l'espérance soit ravivée chez ceux qui se découragent.

 

La Pentecôte

Tous furent remplis d’Esprit Saint: ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit (Ac 2,4).

Le Saint-Esprit fut envoyé de manière visible aux disciples et à la primitive Eglise, et tous furent admirablement remplis de ses dons surnaturels, tant du côté de la grâce sanctifiante que du côté des grâces gratuites qui concouraient au bien du prochain (Denys le chartreux).

Unique tabernacle de l'Esprit, nous te prions pour que, grâce à l'Esprit Saint, la communion l'emporte sur tous les germes de division.

 

L’Assomption

Le Puissant fit pour moi des merveilles; Saint est son nom! ( Lc 1,49)

Contemplons comment, avec une très grande joie et solennité, Notre Seigneur Jésus Christ a reçu l'âme de Marie dans ses bras, toute candide, contente et pleine de gaieté; comment il l'a conduite glorieusement à la gloire du Paradis et comment après trois jours il a ressuscité le corps très sacré de sa glorieuse mère (Gaspar Gorricio de Novara).

Mère très glorieuse des anges et des saints, enseigne-nous à vivre et à répandre l’amour du Christ.

 

Le Couronnement de Marie

Etreins la sagesse et elle t’élèvera, elle fera ta gloire si tu l’embrasse; sur ta tête elle posera un diadème de grâce, elle t’offrira une couronne d’honneur (Pr 4,8-9).

Marie fut transportée au Ciel parmi les anges et tous les saints en jubilation, puis établie sur un trône proche de son fils, au-dessus de tous les anges et de tous les saints. Puis elle nous fut donnée comme la mère et l'avocate la plus puissante, la plus sage et la plus bienveillante (Jean-Michel de Vesly).

Sainte Marie, montre ton amour de Mère aux pauvres, à ceux qui souffrent et à ceux qui cherchent le règne de ton Fils.

20 décembre

4ème dimanche de l'Avent
Lc 1, 26-38

Pour écouter l'homélie
du P. Daou, cliquez ici !



17 décembre




Prier le Rosaire
avec des moines chartreux

Mystères douloureux




L’Agonie

Entré en agonie, Jésus priait plus intensément; et sa sueur devint comme des caillots de sang tombant à terre (Lc 22, 44).

Cette sueur, ruisselant de tout son corps, signifie ce qui doit advenir à son corps mystique, qui est l'Eglise: laquelle versera son sang à flots par les innombrables confessions des martyrs. Car tous ceux qui seront les membres du Christ auront à souffrir persécution (Dorland le chartreux).

Nous te prions pour nos proches durement frappés par la maladie.

 

La Flagellation

Ayant fait flageller Jésus, Pilate le livra pour être crucifié (Mt 27, 26).

Tout ce que le Seigneur a subi dans sa passion, il l’a subi deux fois, l’une par la main des bourreaux qui le flagellèrent, le couronnèrent d’épines et le crucifièrent, et l’autre par sa propre volonté et par son esprit, qui forcèrent sa partie inférieure afin qu’elle consentit à tout ce qu’elle allait subir contre son penchant et son inclination naturels (Antonio de Molina).

Ô Marie, sois au chevet de ceux qui crient et pleurent de douleur.

 

Le Couronnement d’épines

Ayant tressé une couronne d’épines, les soldats la mirent sur sa tête (Mt 27, 29).

Examine comment ce que les bourreaux font par mépris et par outrage, signifie, sans qu’ils l’aient voulu ou compris que le royaume du Christ est éternel, et que sa couronne est fixée, imprimée si l’on peut dire sur sa personne elle-même, et ne s’enlève ni ne se met aussi facilement que les couronnes des rois de la terre (Antonio de Molina).

Seigneur, donne ta consolation à ceux qui souffrent, spécialement aux malades, à ceux qui sont dans le besoin, à ceux qui sont au chômage.

 

Le Portement de croix

Comme ils emmenaient Jésus, ils prirent un certain Simon de Cyrène et ils le chargèrent de la croix pour qu’il la porte derrière Jésus (Lc 23, 26).

Quand les grands prêtres virent que Jésus était tellement épuisé, craignant qu’il ne meure avant d’être mis en croix, ils firent porter la croix par Simon de Cyrène jusqu’au calvaire. Ô mon âme, ne perds pas cette occasion, sors à la rencontre de ces Juifs qui cherchent quelqu’un pour porter la croix, dis-leur que tu la porteras de très bon cœur (Antonio de Molina).

Suscite, Seigneur, des Simon de Cyrène pour venir en aide aux pays en proie à des conflits.

 

Le crucifiement et la mort de Jésus

Ils le crucifièrent, et avec lui deux autres, un de chaque côté, et Jésus au milieu (Jn 19,18).

Souviens-toi du vieil Adam: après sa désobéissance, il s'enfuit loin de la face du Seigneur, craignant sa colère et sa vengeance. Aujourd'hui, le très clément rédempteur ouvre ses bras au fuyard, prêt à le recevoir, à l'embrasser, à lui donner le baiser de paix. Si grands que soient vos péchés, considérez son dévouement: c'est à vous qu'il tend les bras (Dorland le chartreux).

Dieu de compassion, réconforte ceux qui souffrent à cause de la violence, console ceux qui pleurent leurs morts.

15 décembre

100 Prières dominicaines

III. Prières de sainte
Catherine de Sienne

Prière faite à Avignon pour le rétablissement de la paix dans l'Église

O Déité, Déité, ineffable Déité! Bonté suprême qui par amour seulement nous avez faits à votre image et ressemblance, vous ne vous êtes pas contenté de dire, lorsque vous avez créé l'homme, le fiat qui tira les autres créatures du néant ; mais vous avez dit : Faisons l'homme à notre image et ressemblance (Gn 1,26), afin que la Trinité tout entière concourût à notre existence et imprimât sa forme dans les puissances de notre âme. Et en effet, ô Père éternel ! qui conservez tout en vous, notre mémoire vous ressemble, puisqu'elle retient et conserve tout ce que l'intelligence voit et comprend de vous-même. Cette connaissance la fait participer à la sagesse de votre Fils unique. Vous nous avez aussi donné la volonté du Saint-Esprit, qui surabonde de votre amour et saisit tout ce que l'intelligence connaît de votre ineffable bonté, pour remplir de vous notre mémoire et notre cœur.
Oh ! oui, je vous rends grâces de cet amour infini que Vous avez manifesté au monde, en nous donnant l'intelligence pour vous connaître, la mémoire pour vous retenir, la volonté pour vous aimer par-dessus toutes choses, comme vous le méritez ; et cette puissance, cet amour, ni le démon, ni aucune créature ne peuvent nous les ravir sans notre consentement. Que l'homme rougisse de se voir tant aimé, et de ne pas aimer son Créateur, sa vie véritable.
O éternelle Bonté! vous me faites comprendre l'immensité de votre amour. Lorsque, après la désobéissance de notre Père, notre faiblesse nous eut entraînés dans la corruption du péché, l'amour vous a forcé de jeter sur nous des regards de miséricorde, et vous nous avez envoyé dans notre détresse votre Fils, le Verbe incarné, caché sous les voiles de notre chair misérable et revêtu de notre mortalité. […]

13 décembre

3ème dimanche de l'Avent

« Au milieu de vous se tient
celui que vous ne connaissez pas »
Jn 1, 6-8.19-28

Pour écouter l'homélie du P. Daou,
cliquez ici !


10 décembre



Prier le Rosaire
avec des moines chartreux

Mystères lumineux



Le Baptême

Tout le peuple se faisant baptiser, Jésus fut aussi baptisé (Lc 3,21).

Contemplons ce Dieu de majesté qui se dépouille comme une simple créature; le Créateur de tous les éléments se soumet à l'œuvre de ses mains, il se plonge dans l'eau glacée, et tout cela pour notre amour. Afin d'opérer notre salut, par le contact de sa chair sacrée, il purifie et consacre les eaux, leur communique la puissance de nous régénérer et de nous sanctifier (Ludolphe le chartreux).

Prions pour que tous les hommes soient renouvelés par la grâce du baptême.

 

Cana

Ils n'ont plus de vin (Jn 2,1).

Ȏ pleine de grâce, tu es un cellier d'une profondeur infinie. C'est pourquoi, ma souveraine, tu n'as pas supporté que le vin manque aux noces, et tu as dit à ton fils plein de bonté, Jésus: Ils n'ont plus de vin. Consciente du vin que tu avais, tu engageais ton fils à l'offrir. Que ton vin et ton harmonie réjouissent notre cœur (Guigues II le chartreux).

Vierge Marie, enseigne-nous ton amour de prédilection pour les plus petits et les pauvres, pour les pécheurs et les cœurs égarés.

 

L’Annonce du Royaume

Un semeur sortit pour semer (Mt 13, 4).

Le semeur, c'est celui qui sème la parole. C'est le Verbe sorti des profondeurs de l'essence divine pour se rendre visible au monde. Semeur prodigue et miséricordieux qui continue jusqu'au moment présent à semer dans nos âmes par les inspirations de sa grâce et les enseignements de son Eglise (Ludolphe le chartreux).

Toi notre Père nous te prions: envoie des ouvriers pour faire ta moisson.

 

La Transfiguration

Lorsqu'ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent sur leur face, et furent saisis d'une grande frayeur (Mt 17, 6).

La chute des apôtres contre terre est l'image de la mort. Après la mort aussi, les élus se relèveront à l'appel de Jésus, et ceux qui s'étaient endormis pleins de crainte dans le sommeil de la mort, ouvrant les yeux aux clartés éternelles, n'apercevront plus les vaines apparences de cette terre. Ils ne verront plus qu'une chose: Jésus, leur Sauveur! (Ludolphe le chartreux).

Fais de nous, Seigneur, des témoins de ton amour et de ta présence, des ouvriers inlassables de l'Espérance.

 

L’Eucharistie

Jésus prit du pain et, après avoir prononcé la bénédiction, il le rompit et, l’ayant donné aux disciples, il dit: «Prenez et mangez, ceci est mon corps» (Mt 26, 26).

Jésus prit du pain; après avoir rendu grâce, il le rompit et le leur donna en disant: Ceci est mon corps, que je vous présente et que je vous donne avec la libéralité d’un amour extrême. Ceci est mon corps, mon corps dans sa réalité même, mon corps livré pour vous, mon corps exposé à la torture et à la mort, alors que je m’offre moi-même à la Passion pour votre délivrance (Denys le chartreux).

Vierge Marie, Mère du Christ Prêtre, demande toi-même à Dieu le Père les prêtres dont nous avons tant besoin.

8 décembre

L'Immaculée Conception

Fête de notre monastère

Pour écouter l'homélie du P. Daou,
cliquez ici !

6 décembre

2ème dimanche de l'Avent

Mc 1, 1-8

Rendez droits les sentiers du Seigneur

Pour écouter l'homélie du P. Daou,
cliquez ici !


3 décembre


 

100 Prières dominicaines

II. Prières attribuées à
saint Thomas d'Aquin

Prière avant de dicter, d’écrire ou de prêcher

 




Créateur ineffable, qui des trésors de ta sagesse a choisi les trois hiérarchies des anges et les as placées dans un ordre admirable au-dessus du ciel ; toi qui a disposé avec tant d’art les parties de l’univers ; toi, dis-je, qu’on appelle à bon droit source de lumière et de sagesse et principe suprême, daigne répandre sur les ténèbres de mon intelligence un rayon de ta clarté, chassant de moi les doubles ténèbres dans lesquelles je suis né, celles du péché et celles de l’ignorance. Toi qui rends diserte la langue des enfants, forme ma langue et verse sur mes lèvres la grâce de ta bénédiction. Donne-moi la pénétration pour comprendre, la capacité de retenir, la méthode et la facilité pour apprendre, la sagacité pour interpréter et une grâce abondante pour m’exprimer. Dispose le commencement, dirige le progrès, couronne la fin : Toi, vrai Dieu et vrai homme, qui vis et règnes dans les siècles des siècles. Amen.



1er décembre




Prier le Rosaire
avec des moines chartreux

Mystères joyeux




L’Annonciation

L’ange entra chez elle et dit: «Je te salue, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi» (Lc 1,28).

La rosée du ciel est descendue comme la pluie sur la toison, comme la bruine sur la terre: dans la Vierge, comme la pluie; sur les peuples, comme la bruine. O pleine de grâce, tous les peuples de la terre sont bénis par la fécondité de ton sein. La grâce est descendue en toi comme la pluie du haut du ciel, et de toi comme d'un toit élevé coulent petit à petit sur notre terre des gouttes de la même grâce (Guigues II le chartreux).

Prions pour que la miséricorde du Seigneur se répande sur le monde.

 

La Visitation

Elisabeth s'écria d'une voix forte: Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni (Lc 1,41-42).

Par ce fruit, les femmes et les hommes et les anges sont bénis; et toi, tu es bénie plus que tous, parce que nombre de filles ont accumulé des richesses, mais toi, tu les surpasses toutes. Car Dieu a oint le fruit de ton sein d'une huile d'allégresse de préférence à tous ses compagnons, et nous avons tous reçu de sa plénitude; mais toi tu as reçu avec plus d'abondance que tous les autres (Guigues II le chartreux).

Vierge Marie, apprends-nous à intercéder pour nos frères, ceux que nous aimons et ceux qui nous ont fait du mal.

 

La Nativité

Elle enfanta son fils premier-né. Elle l'emmaillota, et le coucha dans une crèche (Lc 2,7).

Pour ton âme et son édification, il a revêtu à un tel degré la pauvreté, l'humilité, l'abjection, qu'il fut enveloppé de langes, couché dans l'ombre d'une crèche, sustenté par le sein de sa mère; et c'est ainsi que, depuis sa nativité jusqu'à la mort, il choisit toujours et en toutes choses la pauvreté la plus complète (Denys le chartreux).

Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui ont dû abandonner leur famille, leur maison, leurs terres et leurs biens.

 

La Présentation de Jésus

Mes yeux ont vu ton salut, Lumière pour éclairer les nations, et gloire d'Israël, ton peuple (Lc 2,30.32).

Par ces paroles Siméon reconnaissait que le Christ est notre réconciliation et notre paix par l'Incarnation, notre Salut et notre Rédempteur par la Passion, notre lumière et notre illumination comme exemple et doctrine de vie, gloire et béatitude par la Résurrection et l'Ascension (Jean-Michel de Vesly).

Convertis Seigneur les cœurs de ceux qui ont pris les armes, et protège ceux qui se dévouent à la paix.

 

Le Recouvrement de Jésus au Temple

Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant (Lc 2,46).

Trois jours s'écoulèrent, figurant le nombre de jours que Jésus devait rester, après sa mort, comme perdu dans le tombeau, le Seigneur voulant signifier par là que, trois jours après sa Passion victorieuse, on verrait ressuscité celui que l'on croyait mort, et on le trouverait revêtu d'une gloire immortelle (Ludolphe le chartreux).

Que la Vierge Marie intercède pour nos frères et sœurs défunts qui ne sont pas encore entrés dans la lumière de la gloire.

Pour consulter l'index du mois de novembre, cliquez ici !

 

Le rosaire édité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.
Pour avoir la liste des Rosaires déjà parus sur le site, ...

Cliquez ici !

La face cachée de la vie des moniales

Les médias font connaître l'extérieur de la vie monastique, ce que l'on peut filmer. Mais l'important échappe à la caméra. De quoi s'agit-il?...

Lire la suite

Chapelet de sainte Bernadette
(6 dizaines)

La tradition rapporte que lorsque la «Dame» apparut dans la Grotte de Massabielle, ...

Lire la suite

Neuvaine pour demander des vocations

Neuvaine pour les vocations dans notre communauté. Merci de prier avec nous.

Lire la suite

Diaporamas

Vous pouvez regarder quelques diaporamas ...

Lire la suite

Rosaire médité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.

Pour découvrir ce qu'est le rosaire

Cliquez ici!

Neuvaine pour demander un bébé

Neuvaine à Notre-Dame du Prompt-Secours pour demander la naissance d'un bébé par l'intercession de soeur Marie de Nazareth.

Lire la suite