Bienvenue sur le site du monastère des dominicaines de Lourdes!

 

Bonne année à toutes celles et ceux qui nous visitent sur notre site !

 

 

15 Janvier

 

Deuxième dimanche
du Temps ordinaire

Pour lire l'homélie du P. Pierre Marie, Prémontré de Tarbes,

Cliquez Ici!

 

 

10 Janvier

Commentaire sur le film: Les soeurs

Pascale Deleplanque a écrit :
"Je suis très heureuse que votre communauté Dominicaine puisse continuer d'exister et de vivre dans cet Ordre Magnifique je prie beaucoup pour vous et donnez moi de vos nouvelles car toutes ces "turbulences" depuis septembre m'ont particulièrement affectée je veux que votre Monastère de Lourdes continue de rayonner sur la Cité Mariale et je souhaiterais dans la mesure de vos possibilités venir en retraite chez vous. Pascale "

N'ayant pas l'adresse e-mail pour répondre, nous mettons une réponse sur le site.
Nous pouvons vous donner des nouvelles et vous pouvez venir faire une retraite chez nous, mais il faudrait que vous nous communiquiez votre adresse mail par l'adresse de la communauté: moplourdes@gmx.fr

oooOOooo

Nous pouvons déjà vous dire que notre monastère n'a jamais fermé et qu'il est prêt à vous accueillir; et nous espérons que notre expérience de l'unanimité communautaire rayonnera sur Lourdes, sur l'Eglise... et ailleurs.
Nous découvrons, comme jamais nous ne l'avions fait, la réalité profonde de la première phrase de la règle de saint Augustin:

"Tout d'abord, pourquoi êtes-vous réunis (cf. Mt 18,20 et Jn 11,52) sinon pour habiter ensemble dans l'unanimité (cf. Ps 68,7), ne faisant qu'un cœur et qu'une âme (Ac 4,32) en Dieu. "

C'est la nouvelle la plus importante à l'heure qu'il est, la lumière sur notre route. A suivre...

 

 

 

 

8 Janvier

 

Epiphanie

Pour lire un commentaire de l'évangile du jour

Cliquez ici!

 

5 Janvier

Chapelet 6 dizaines de sainte Bernadette, en bois.


Bernadette disait la sixième dizaine pour les âmes du purgatoire.
Grains 6 mm en bois d'olivier de Bethléem.
55 cm de long.

6,5 euros

 

 

4 Janvier Sainte Zdislava, laïque dominicaine

Zédislave est une des premières tertiaires dominicaines, disciple de saint Hyacinthe et du Bienheureux Ceslas.

Elle naquit en Bohême au commencement du XIIIe siècle de parents d'illustre et puissante noblesse. Dès son jeune âge, elle montra les plus heureuses dispositions de caractère, aimant la prière et se retirant à l'écart pour méditer et se consacrer à l'étude de la perfection. Mariée par obéissance filiale à un noble seigneur au caractère violent, elle supporta avec patience les contradictions.

De son mariage, elle eut quatre enfants qu'elle forma à une piété éclairée et solide. Les pauvres eurent ensuite le meilleur de son âme.

Des grâces nombreuses et abondantes l'inondaient et l'on éprouvait, à son approche, que Dieu vivait en elle. Dès que Hyacinthe et Ceslas arrivèrent en Bohème, elle s'attacha à eux et bâtit pour eux et leurs frères, un couvent et une église à Gablona. Non contente de veiller le jour à la construction rapide des bâtiments, elle transportait, durant la nuit, de ses propres mains, les matériaux nécessaires.

Puis elle se mit sous la direction spirituelle du Bienheureux Ceslas qui la revêtit de la blanche livrée des tertiaires.

Dès lors, elle vécut en vraie « pénitente de saint Dominique », au milieu de l'appareil somptueux de son château. Elle y accueillait des pauvres. Un jour qu'elle avait accueilli dans sa chambre un pauvre atteint d'une maladie grave, son mari, jaloux et indigné, l'ayant appris voulut le rejeter dehors, mais il se trouva soudain en face du Christ crucifié. Saisi de crainte il rentra en lui-même et permit à Zédislave de se donner aux œuvres de miséricorde. Au moment de mourir, elle exhorta vivement son mari à la pénitence et elle eut la consolation de le voir changer de vie.

Elle mourut en janvier 1252. Dieu honora son tombeau de miracles et bientôt toute la Bohème connut les prodiges par lesquels Dieu attestait la sainteté et la gloire de sa servante. Sa mémoire fut honorée d'un culte qui persévéra jusqu'à nos jours et que le Pape Pie X ratifia.

 

 

1er Janvier Sainte Marie Mère de Dieu

 

Bienheureuse es-tu, Marie, parce que tu as donné au monde le Fils de Dieu ; mais encore plus heureuse es-tu pour avoir cru en Lui. Pleine de foi, tu as conçu Jésus d’abord dans ton cœur et puis dans ton sein, pour devenir Mère de tous les croyants (cf. Augustin, Sermon 215, 4). Mère, étends sur nous ta bénédiction en ce jour qui t’est consacré ; montre-nous le visage de ton Fils Jésus, qui donne au monde entier miséricorde et paix. Pape François

 

 

 

Prier le Rosaire pendant le temps de Noël

 

Mystères joyeux cliquez Ici!

Mystères lumineux cliquez Là!

Mystères douloureux cliquez Ici!

Mystères glorieux cliquez Là!

 

 

Actualité 1

Films sur le monastère

Lire la suite …

Actualité 2

Neuvaine pour les vocations dans notre communauté. Merci de prier avec nous.

Lire la suite …

Actualité 3

Avec cette nouvelle année nous avons mis en ligne un site qui devrait faciliter sa visite.