Bienvenue sur le site du monastère des dominicaines de Lourdes!

 

Juin

4 juin

 


Prier le Rosaire avec
le bienheureux Dom Columba Marmion

Mystères joyeux

 



Joseph Marmion est né à Dublin en 1858. Il entra au séminaire Holy-Cross de cette ville en 1874 et fut ordonné prêtre à Rome en 1881. En 1886, il devint moine bénédictin à l'Abbaye de Maredsous sous le nom bien irlandais de Columba. Elu abbé en 1909, il le demeura jusqu'à sa mort en 1923.
Véritable homme de Dieu, moine assidu à la prière et soucieux d'obéir en tout, Dom Marmion a été un apôtre au grand cœur, avide de répandre largement le joyeux message de notre adoption filiale en Jésus-Christ. On en trouve l'écho dans ses trois ouvrages majeurs: «Le Christ, vie de l'âme», «Le Christ dans ses mystères», «Le Christ, idéal du moine». Il a été béatifié en 2000.

L’Annonciation

Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils; tu lui donneras le nom de Jésus (Lc 1,31).

Avant la naissance de Jésus, le sein virginal de Marie était un sanctuaire immaculé où elle faisait monter l'encens très pur de son adoration et de ses hommages. Elle vivait dans une union intime avec l'enfant Dieu qu'elle portait dans son sein.

Demandons à la Vierge Marie de nous conduire à une pureté de cœur comme la sienne pour recevoir de Jésus des grâces plus abondantes.

 

La Visitation

Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur (Lc 1,45).

Voyez comment l'Esprit Saint lui-même saluait la Vierge par la bouche d'Elisabeth. Heureuse, car cette foi en la parole de Dieu a fait de la Vierge la Mère du Christ. Quelle simple créature a jamais reçu, de la part de l'Etre infini, de pareilles louanges?

Demandons à la Vierge Marie de nous aider à entrer dans les dispositions qui ont été les siennes.

 

La Nativité

Voilà le signe qui vous est donné: vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire (Lc 2,12).

C'est à la crèche que Jésus inaugure cette existence de souffrance qu'il a voulu vivre pour notre salut, dont le terme est le Golgotha, et qui doit, en détruisant le péché, nous rendre l'amitié de son Père.

Apprends-nous, Seigneur, à t'adorer en contemplant ton prodigieux abaissement.

 

La Présentation de Jésus

Les parents entraient dans le temple avec l'enfant Jésus pour accomplir les rites de la Loi qui le concernaient (Lc 2,27).

Tout comme elle avait donné son assentiment au nom de l'humanité quand l'ange lui avait annoncé le mystère de l'incarnation, de même, en ce jour, Marie a offert Jésus au nom de la race humaine.

Remercions la Vierge Marie d'avoir présenté pour nous son divin Fils; rendons grâce à Jésus de s'être offert à son Père pour notre salut.

 

Le Recouvrement de Jésus au Temple

Ne savez-vous pas que je dois être aux affaires de mon Père? (Lc 2,49)

Des paroles tombées des lèvres du Verbe incarné, c'est la première qui ait été recueillie par l'évangile. Toute la personne, toute la vie, toute l'œuvre de Jésus s'y résument. Elle traduit sa filiation divine, elle marque sa mission surnaturelle; et toute l'existence du Christ n'en sera que le commentaire éclatant et magnifique.

Que le désir profond de notre cœur et notre joie, soient de faire la volonté du Seigneur.

2 juin

La face cachée de la vie des moniales (suite)

L'eucharistie, communion au Seigneur

« Je suis à mon bien-aimé et mon bien-aimé est à moi » (Ct 6,3). Cette parole de la bien-aimée du Cantique des Cantiques est en consonnance avec la parole de Jésus à ses disciples, rapportée dans l’évangile de Jean : « Vous êtes en moi, et moi en vous » (Jn 14,20). Nous avons là le cœur du mystère de l’eucharistie : une possession mutuelle, le bonheur tranquille et sûr de la présence. Le Seigneur nous aime tellement qu’il veut être en nous. Le désir de l’amour n’est-il pas d’être transporté en celui qui est aimé pour ne faire plus qu’un avec lui ? Et Jésus a trouvé le meilleur moyen possible pour le faire : il a utilisé du pain qui se mange, qui se transforme en celui qui le mange. Lorsque nous communions, nous ne faisons plus qu’une même chose avec lui, comme lui-même l’a dit : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui » (Jn 9,26). N’ayant plus qu’un seul cœur et une seule âme avec lui, nous somme intégrés à son Corps, à l’Eglise ; notre vie est ainsi peu à peu configurée à la sienne.
Etant éloigné de nous depuis son Ascension auprès du Père, Jésus nous a laissé son sacrement de l’eucharistie pour que la séparation ne provoque pas un oubli… il connaît notre inconstance. Le proverbe ne dit-il pas : « Loin des yeux, loin du cœur ? » Son amour pour nous est tellement grand, qu’il ne veut pas que nous puissions l’oublier. Pour que nous gardions le souvenir de son grand amour pour nous, de tout le bien qu’il veut pour nous, de ce qu’il a souffert pour nous, il nous a laissé le sacrement de sa présence.
C’est pour cela que l’eucharistie quotidienne est si importante dans la vie d’une moniale : elle la ramène au lieu même où elle a fait profession de vivre, à la communion avec le Seigneur à qui elle a donné sa vie.
Mais le Seigneur a fait encore davantage : il a trouvé le moyen de demeurer toujours en notre compagnie, par sa présence dans le tabernacle de la chapelle. C’est en sa présence que nous célébrons l’office, plusieurs fois par jour. C’est devant lui, dans un face à face en quelque sorte, que nous pouvons prier en silence. Un échange véritable a lieu aussi, dans l’adoration de son Corps, lors des expositions du Saint-Sacrement. Nos yeux de chair regardent le Corps eucharistique du Christ. En échange, le Verbe purifie les yeux de notre cœur pour que nous puissions le voir davantage par une foi aimante et qu’ainsi, notre désir de le voir un jour face à face grandisse. D’où le progrès dans la foi, l’espérance et la charité, que favorise l’adoration eucharistique.

Pour voir l'index du mois de mai, cliquez ici!

 

Le rosaire édité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.
Pour avoir la liste des Rosaires déjà parus sur le site, ...

Cliquez ici !

La face cachée de la vie des moniales

Les médias font connaître l'extérieur de la vie monastique, ce que l'on peut filmer. Mais l'important échappe à la caméra. De quoi s'agit-il?...

Lire la suite

Chapelet de sainte Bernadette
(6 dizaines)

La tradition rapporte que lorsque la «Dame» apparut dans la Grotte de Massabielle, ...

Lire la suite

Neuvaine pour demander des vocations

Neuvaine pour les vocations dans notre communauté. Merci de prier avec nous.

Lire la suite

Diaporamas

Vous pouvez regarder quelques diaporamas ...

Lire la suite

Rosaire médité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.

Pour découvrir ce qu'est le rosaire

Cliquez ici!

Neuvaine pour demander un bébé

Neuvaine à Notre-Dame du Prompt-Secours pour demander la naissance d'un bébé par l'intercession de soeur Marie de Nazareth.

Lire la suite