Bienvenue sur le site du monastère des dominicaines de Lourdes!

 

Novembre

24 novembre




Prier le Rosaire
avecles Pères latins

Mystères glorieux




La Résurrection

Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe? Toi, suis-moi (Jn 21, 22).

L'Eglise connaît deux vies. La première est représentée par Pierre, la seconde par Jean. La première s'écoule tout entière ici-bas jusqu'à la fin de ce siècle et elle y trouve sa fin, la seconde ne s'accomplira qu'après la fin de ce siècle, mais dans le siècle futur elle n'aura pas de fin (Augustin).

Nous te supplions, ô Mère unique, porte du ciel et avocate des pécheurs, de ne pas permettre qu'à la fin de notre vie, nous dévions de la foi catholique.

 

L’Ascension

Et comme les apôtres avaient leurs regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’éloignait, voici que deux hommes parurent auprès d’eux, vêtus de blanc (Ac 1, 9-10).

Si par la naissance du Seigneur, la divinité semblait abaissée, par son Ascension, l’humanité a été glorifiée. Or des vêtements blancs conviennent mieux à une glorification qu’à un abaissement (Grégoire le Grand).

Prie pour nous, ô Marie, pour que nous demeurions en Jésus et que par lui nous demeurions en son Père.

 

La Pentecôte

Des langues qu’on aurait dites de feu leur apparurent; elles se partageaient, et il s’en posa une sur chacun des apôtres (Ac 2, 3).

Le feu du Saint-Esprit, trouvant dans leurs cœurs des dispositions favorables à ses desseins, leur communiqua le don des langues et purifia leurs lèvres, afin qu'ils prêchent l'Evangile de Jésus-Christ dans toute sa pureté (Jérôme).

Par Marie, que les évêques obtiennent la lumière de l'Esprit Saint, afin qu'ils guident l'Eglise vers le Royaume sur une route unique et droite.

 

L’Assomption

Une femme vêtue du soleil (Ap 12, 1).

L'Apôtre disait: Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ. Comme vous êtes devenue familière au Seigneur, ô Notre Dame! Il demeure en vous, et vous, vous demeurez en lui; vous le revêtez; et vous vous revêtez de lui; vous lui donnez pour vêtement la substance de votre chair, et vous, il vous recouvre du manteau de gloire de sa majesté (Saint Bernard).

Ô Mère du Christ, donne la paix à notre terre divisée; et à tous, la lumière de l'espérance.

 

Le Couronnement de Marie

Sur sa tête une couronne de douze étoiles (Ap 12, 1).

Marie est la Reine des cieux, et une Reine de miséricorde, et de plus elle est la Mère du Fils unique de Dieu; est-il rien qui puisse nous faire concevoir une plus haute estime de son pouvoir et de sa bonté? (Saint Bernard)

Vierge Sainte, au milieu de tes jours glorieux, n'oublie pas les tristesses de la terre. Jette un regard de bonté sur ceux qui sont dans la souffrance.

22 novembre

Dimanche du Christ Roi

Le jugement des nations,
signe de la consommation du siècle
Mt 25, 31-46

pour écouter l'homélie du P. Daou,
cliquez ici !

20 novembre


 

100 Prières dominicaines

II. Prières attribuées à
saint Thomas d'Aquin

Prière à la bienheureuse Vierge Marie (suite)

 




[...] Obtiens-moi de ce Fils la pauvreté volontaire, avec la patience et la tranquillité de l’âme, afin que je puisse supporter les travaux de ce même Ordre, pour mon salut et celui de mes frères.

Obtiens-moi encore,, ô très douce Souveraine, une charité vraie, qui me fasse aimer de tout mon cœur ton Fils très saint, Notre Seigneur Jésus Christ, et toi, après lui, par-dessus toutes choses, et le prochain en Dieu à cause de Dieu, de telle sorte que je me réjouisse du bien, que je m’afflige du mal, que je ne méprise personne, que je ne juge jamais témérairement, que je ne me préfère dans mon cœur à qui que ce soit.

Fais aussi, Reine du ciel, que j’unisse toujours dans mon cœur la crainte et l’amour de ton doux Fils ; que je lui rende grâce sans cesse de tant de bienfaits qui me viennent non de mes mérites, mais de sa pure bonté, et que je fasse de mes péchés une confession pure et sincère, une pénitence vraie, pour mériter grâce et miséricorde.

Je te supplie enfin, ô mon unique Mère, porte du ciel et avocate des pécheurs, de ne pas permettre qu’à la fin de ma vie, moi, ton indigne serviteur, je m’écarte de la sainte foi catholique, mais que, à ce moment, tu me secoures selon ta grande miséricorde et avec tout ton amour, que tu me défendes des esprits mauvais, que par la glorieuse Passion de ton Fils béni et par ta propre intercession, mon cœur plein d’espérance, tu m’obtiennes de Jésus le pardon de mes péchés, de sorte que, mourant dans ton amour et le sien, tu me mènes dans la voie du salut et du bonheur. Amen.

17 novembre




Prier le Rosaire
avecles Pères latins

Mystères douloureux




L’Agonie

Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi ! (Mt 26, 39).

C'est pour moi qu'il s'est affligé, n'ayant pour Lui nul sujet d'affliction; et, mettant de côté la jouissance de sa divinité éternelle, il se laisse atteindre par la lassitude de mon infirmité. C'est qu'il n'a pas pris de l'incarnation l'apparence, mais la réalité; il devait donc aussi prendre la douleur, afin de triompher de la tristesse, et non de l'écarter (Ambroise).

Ecoute, ô Mère du Christ, le cri chargé de la souffrance de tous les hommes!

 

La Flagellation

Pilate fit saisir Jésus pour qu’il soit flagellé (Jn 19, 1).

Il est devenu Homme, Lui qui a fait l'homme; pour être flagellé, Lui le Maître de la science; pour être couronné d'épines, Lui la Grappe de raisins; pour être suspendu à la croix, Lui le Fondement du monde; pour être rendu faible, Lui le Courage; pour être blessé, Lui le Salut; pour être tué, Lui la Vie (Augustin).

Aide-nous, ô Mère du Christ, par la puissance de l'Esprit Saint, à vaincre le péché sous toutes ses formes.

 

Le Couronnement d’épines

Les soldats tressèrent avec des épines une couronne qu’ils posèrent sur la tête de Jésus (Jn 19, 2).

Que les pécheurs le contemplent avec sa couronne de misère, c'est-à-dire avec sa couronne d'épines, et qu'ils en soient touchés de regrets. Pour le moment, il se présente à nous non pas tel qu'il est, mais tel qu'il s'est fait pour nous, lui, notre Tête couronnée, non pas de gloire mais d'épines, des épines de nos péchés! (Saint Bernard).

O Marie, notre Espérance! enseigne-nous à retourner vers Jésus par la confession de nos péchés dans le sacrement du pardon, qui donne la paix à l'âme.

 

Le Portement de croix

Lorsqu'ils sortirent, ils rencontrèrent un homme de Cyrène, appelé Simon, et ils le forcèrent à porter la croix de Jésus (Mt 27, 32).

Il faut que celui qui est crucifié avec Jésus-Christ désarme les principautés et les puissances, et triomphe d'elles sur la croix. C'est pourquoi Simon le Cyrénéen porte la croix du Sauveur, qui, selon les autres évangélistes, l’avait portée le premier cet homme était une figure de ceux qui devaient croire en Jésus-Christ et se crucifier avec lui (Jérôme).

Ô Marie notre mère, aide-nous à reconnaître en tout une preuve de l’amour de Dieu.

 

Le crucifiement et la mort de Jésus

Un des soldats avec sa lance lui perça le côté; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau (Jn 19, 34).

Ô chrétiens, voyez la profondeur de cette plaie et, par cela même, l’étendue de l’amour du Christ; par elle, la vraie fontaine vous est ouverte, c’est-à-dire le Cœur de Jésus dans lequel vous pouvez entrer; pénétrez-y donc, car il peut vous contenir tout entier (Cyprien).

Ô Marie, que se révèle encore une fois dans l'histoire du monde l'infinie puissance salvifique de la Rédemption, la puissance de l'Amour miséricordieux !

15 novembre

33ème dimanche du Temps ordinaire

Parabole des talents
Mt 25, 14-15; 19-21

Pour écouter l'homélie du P. Daou,
cliquez ici !

13 novembre


 

100 Prières dominicaines

II. Prières attribuées à
saint Thomas d'Aquin

Prière à la bienheureuse Vierge Marie

 




O bienheureuse et très douce Vierge Marie, mère de Dieu, trésor de toute bonté, fille du Souverain Roi, dominatrice des anges, mère du commun Créateur, je jette dans le sein de ta miséricorde, aujourd’hui et tous les jours de ma vie, mon corps et mon âme, toutes mes actions, mes pensées, mes volontés, mes désirs, mes paroles, mes œuvres, toute la vie, et aussi ma mort, afin que, par tes suffrages, tout cela tende au bien, selon la volonté de ton cher Fils, Notre-Seigneur, Jésus-Christ ; afin que tu sois, ô ma très sainte Souveraine, mon aide et ma consolation contre les embûchez de l’antique adversaire et de tous mes ennemis.

De ton cher Fils Notre-Seigneur Jésus Christ, daigne m’obtenir la grâce qui me permettra de résister aux tentations du monde, de la chair, du démon, et d’avoir toujours un ferme propos de ne plus pécher à l’avenir, mais de persévérer en ton service et en celui de ton cher Fils.

Je te prie aussi, ô ma très sainte Souveraine, de m’obtenir une vraie obéissance et une vraie humilité de cœur, afin que je me reconnaisse avec vérité un misérable et fragile pécheur, impuissant non seulement à faire la moindre bonne œuvre, mais aussi à résister aux attaques continuelles, sans la grâce et le secours de mon Créateur et sans tes saintes prières.

Obtiens-moi aussi, ô ma très douce Souveraine, une perpétuelle chasteté d’esprit et de corps, afin que d’un cœur pur et d’un corps chaste je puisse servir ton Fils aimé et toi-même dans l’état de vie où j’ai été appelé dans ton Ordre. (à suivre)

11 novembre




Prier le Rosaire
avecles Pères latins

Mystères lumineux




Le Baptême

Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l’eau (Mt 3, 16).

Le Sauveur fut baptisé par Jean pour trois raisons. Premièrement, parce que, étant né homme il doit, comme les autres, respecter la loi dans la justice et l'humilité. Deuxièmement, pour démontrer l'efficacité du baptême de Jean en se faisant baptiser. Troisièmement pour montrer, en sanctifiant les eaux du Jourdain par la descente de la colombe, l'avènement de l'Esprit Saint dans le baptême des croyants (Jérôme).

Apprends-nous, ô Reine du Ciel, à toujours rendre grâces de tant de bienfaits qui nous viennent de la pure bonté de ton fils.

 

Cana

Le maître du repas goûta l’eau changée en vin (Jn 2, 8-9).

Le Seigneur a voulu accomplir ce miracle pour montrer aux sages, par ce signe terrestre déjà, le mystère céleste à venir. S'il est merveilleux de fournir aux invités un supplément de vin, il est bien plus merveilleux de restaurer aux hommes une vie qui était à son déclin. Si changer l'eau en vin est un exploit, il est autrement grand de changer les péchés en justice, de bonifier les mœurs plutôt que les boissons (Maxime de Turin).

Notre Dame de Bon-Secours, toi qui as intercédé à Cana, apprends-nous à faire tout ce que Jésus nous dit.

 

L’Annonce du Royaume

l'Esprit du Seigneur repose sur moi: il m'a oint, il m'a envoyé évangéliser les pauvres, annoncer aux captifs la liberté, et aux aveugles la lumière (Lc 4, 18-19).

Le Christ sera l'auteur et le docteur de l'Evangile et ses disciples comme les ministres, après lui, de la rédemption du monde: Qu'ils sont beaux, les pieds de ceux qui nous annoncent le bonheur, qui apportent la paix! Ils doivent être beaux les pieds des prédicateurs des bienfaits du Christ (Tertullien).

Ô Vierge Marie, contemple cette immense moisson et interviens auprès du Seigneur; qu'il inspire, dans tout le peuple de Dieu, une soif de sainteté.

 

La Transfiguration

Ses vêtements devinrent éclatants de blancheur comme la neige à un degré que nul foulon sur terre ne pourrait atteindre (Mc 9, 3).

Le vêtement du Christ est admiré non pour la finesse de sa trame, mais pour la pureté inviolée du corps en lequel il fut conçu; il est célébré non pour l’art avec lequel l’aurait tissé une main féminine, mais pour la virginité que conserva Marie en lui donnant naissance. Et c’est pourquoi la grâce de sa pureté de neige est magnifiée. Un foulon peut donner l’éclat, la propreté, la blancheur immaculée, mais il ne peut conférer la virginité, la justice, la bonté (Maxime de Turin).

Par toi, ô Marie, que le Fils unique de Dieu fasse resplendir sa lumière sur ceux qui sont dans les ténèbres.

 

L’Eucharistie

Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde (Jn 6, 51).

Dans le repas du Seigneur, nous prenons vraiment la Chair du Verbe. Dès lors, comment ne pas dire qu'il demeure en nous, puisqu'en devenant homme, il a pris pour jamais la réalité de notre chair et qu'ensuite, il nous redonne la réalité de sa Chair et la réalité de sa divinité dans le sacrement de sa Chair à manger? (Hilaire de Poitiers).

Ô Marie, Mère de l'Eucharistie, obtiens-nous la lumière du Saint-Esprit, pour que nous puissions comprendre l'Amour infini de ton Fils Jésus qui se donne à nous.


8 novembre

32 ème dimanche
du temps ordinaire (A)

Mt 25, 1-13
Pour écouter l'homélie du P. Daou
cliquez ici !




5 novembre


 

100 Prières dominicaines

II. Prières attribuées à
saint Thomas d'Aquin

Prière d'action de grâce

 




Je te loue, je te glorifie, je te bénis, mon Dieu, pour les immenses bienfaits que tu m’as accordés, à moi indigne.

Je loue ta clémence si patiente à m’attendre, ta douceur qui ne fait que simuler la vengeance, ta tendresse qui m’appelle, ta bénignité qui me perçoit, ta miséricorde qui pardonne mes fautes, ta bonté qui me comble au-delà de mes mérites, ta patience qui ne se souvient pas de l’injure, ta condescendance qui me console, ta longanimité qui me protège, ton éternité qui me conserve, ta vérité qui me récompense.

Que dirai-je, mon Dieu, de ta libéralité ineffable ? Fugitif, tu me rappelles ; à mon retour, tu me reçois ; chancelant, tu me secours ; désespérant, tu me consoles ; négligent, tu m’excites ; combattant, tu me donnes des armes ; triomphant, tu me couronnes ; pécheur, tu ne me méprises pas après ma pénitence, tu oublies mon injure. Tu me délivres d’une foule de maux ; tu touches mon cœur pour qu’il se repente ; tu m’effraies des supplices, tu m’attires par des promesses, tu me corriges par tes châtiments ; tu me gardes par le ministère des anges ; tu me procures les biens temporels et me réserve les éternels ; tu m’exhortes par le prix de ma création, tu m’invites par la clémence de ma rédemption, tu me promets les biens de la rédemption.

Pour tout cela, je ne suffis pas à te louer. A ta Majesté je rends grâces pour les largesses de ton immense bonté, afin que toujours tu augmentes en moi ta grâce et, augmentés, que tu la conserves, et, conservées, que tu la récompenses. Amen.

3 novembre


 

Prier le Rosaire
avecles Pères latins

Mystères joyeux



L’Annonciation

L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph (Lc 1, 26-27).

Du limon de notre chair, l’ange, avec un art ineffable, construisit le Temple de la divine Majesté. Par un sacrement incompréhensible, Dieu était logé sur la terre, et l’homme dans le ciel. D’une façon inouïe, Dieu et l’homme étaient comme mélangés dans un seul corps. Par l’exhortation angélique, la nature fragile de notre chair a été fortifiée pour porter toute la gloire de la Déité (Pierre Chrysologue).

Ô Marie, aide les jeunes à prononcer leur «oui» à l’appel divin.

 

La Visitation

Marie demeura chez sa cousine trois mois et s'en revint dans sa maison (Lc 1, 56).

II est bien qu'on nous montre Marie rendant service: car la parenté n'est pas la seule cause de ce long séjour, mais aussi le profit d'un si grand prophète. En effet, si la première entrée a procuré un tel résultat qu'au salut de Marie l'enfant ait tressailli dans le sein, que l'Esprit Saint ait rempli la mère de l'enfant, quels accroissements pouvons-nous croire qu'en un tel espace de temps, la présence de sainte Marie lui ait valus! (Ambroise).

O Marie, Aurore du monde nouveau, nous te confions la cause de la vie.

 

La Nativité

L’ange du Seigneur se présenta devant les bergers et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière (Lc 2, 9).

Ce que Dieu décide, l’ange l’exécute, le Saint-Esprit l’accomplit, la vertu le réalise, la vierge le croit, la nature l’accepte, les cieux le racontent, le firmament l’annonce, les étoiles le montrent, les mages le prêchent, les bergers l’adorent (Pierre Chrysologue).

O Marie, sois la Mère et la Reine de toute nos familles.

 

La Présentation de Jésus

Mes yeux ont vu ton salut (Lc 2, 30).

Que cet Enfant grandisse dans vos cœurs. Vous avez commencé à croire? Il est né de vous. Mais le Christ n’est pas demeuré à l’état d’enfant: il a grandi sans jamais connaître le déclin: il faut que votre foi grandisse, qu’elle soit forte, et que jamais elle ne connaisse la vieillesse; et ainsi vous appartiendrez au Christ (Augustin).

Sainte Marie, Mère de Dieu, garde-nous un cœur d'enfant, pur et transparent comme une source.

 

Le Recouvrement de Jésus au Temple

Jésus dit: «Comment se fait-il que vous m’ayez cherché? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père?» (Lc 2, 49).

Ce que dit le Seigneur met en lumière que sa puissance et sa gloire sont coéternelles à celles du Père. Mais que, revenant à Nazareth, il était soumis à ses parents, c'est à la fois un indice de vérité et un exemple d'humilité. Car il était soumis aux hommes selon cette nature qui le rend inférieur au Père (Bède le Vénérable).

Fais-nous, ô Marie, un cœur doux et humble, aimant sans demander de retour.

1er novembre

Toussaint

Pour écouter l'homélie du P. Daou

cliquez ici !

Pour consulter l'index du mois d'octobre, cliquez ici !

 

Le rosaire édité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.
Pour avoir la liste des Rosaires déjà parus sur le site, ...

Cliquez ici !

La face cachée de la vie des moniales

Les médias font connaître l'extérieur de la vie monastique, ce que l'on peut filmer. Mais l'important échappe à la caméra. De quoi s'agit-il?...

Lire la suite

Chapelet de sainte Bernadette
(6 dizaines)

La tradition rapporte que lorsque la «Dame» apparut dans la Grotte de Massabielle, ...

Lire la suite

Neuvaine pour demander des vocations

Neuvaine pour les vocations dans notre communauté. Merci de prier avec nous.

Lire la suite

Diaporamas

Vous pouvez regarder quelques diaporamas ...

Lire la suite

Rosaire médité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.

Pour découvrir ce qu'est le rosaire

Cliquez ici!

Neuvaine pour demander un bébé

Neuvaine à Notre-Dame du Prompt-Secours pour demander la naissance d'un bébé par l'intercession de soeur Marie de Nazareth.

Lire la suite