Bienvenue sur le site du monastère des dominicaines de Lourdes!

 

Juillet

28 juillet



Prier le Rosaire
avec les Pères de l'Eglise de Gaule

Mystères glorieux

 

La Résurrection

Jésus se manifesta aux Onze eux-mêmes pendant qu’ils étaient à table (Mc 16, 14).

En péchant, l'homme avait couvert sa route d'obstacles, mais celle-ci a été aplanie lorsque le Christ l'a foulée à sa résurrection et qu'il a fait, d'un sentier étroit, une avenue digne d'un roi. L'humilité et la charité sont les deux pieds qui permettent de la parcourir rapidement (Césaire d'Arles).

Fais de ton Eglise, Seigneur, une communauté transformée par l'humilité et la charité.

 

L’Ascension

Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu (Mc 16, 19).

Le Verbe s'éleva de la croix, empourpré de son sang divin, monta à vol d'oiseau vers le ciel sur un nuage porté par les chérubins, s'assit à la droite du Père, et c'est de là qu'il répandit sur ses disciples les dons célestes (Paulin de Nole).

Que l'amour que tu nous donnes, Seigneur, nous fasse demeurer auprès de toi.

 

La Pentecôte

Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père (Ac 1, 4).

le Seigneur a promis de nous envoyer le Paraclet, qui nous adapte à Dieu. En effet la farine sèche ne peut devenir sans eau une seule pâte, pas davantage nous tous, ne pouvions devenir un en Jésus-Christ sans l’eau qui vient du ciel… Ainsi nos corps ont reçu par l’eau du baptême l’unité qui les rend incorruptibles; nos âmes l’ont reçue de l’Esprit (Irénée).

Que ton Esprit, Seigneur, garde dans l'unité les familles, les paroisses, les communautés.

 

L’Assomption

Le Puissant fit pour moi des merveilles; Saint est son nom! (Lc 1, 49).

Vierge bénie au-dessus de tout, par ta bénédiction, toute la nature est bénie, et non seulement la création par son Créateur, mais Celui-ci, à son tour, par sa créature. Toi qui es élevée au-dessus de tout, tu si belle à voir, si aimable à contempler, si douce à aimer, aie pitié de celui qui soupire après toi! (Saint Bernard).

Vierge Marie, écoute le cri de ceux qui t'implorent dans la détresse.

 

Le Couronnement de Marie

Un grand signe apparut dans le ciel: une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles (Ap 12, 1).

Le Seigneur a opéré un nouveau miracle dans le ciel, quand il a fait qu'une femme apparût vêtue du soleil. Ce n'est point tout encore, elle l'a couronné et elle a mérité d'être, à son tour, couronnée elle-même de sa main (Saint Bernard).

Vierge Marie, sois proche de tous ceux qui n'ont pas la foi, qui n'espère rien.

25 juillet






17ème dimanche du Temps ordinaire

Jn 6,1-15

Pour écouter l'homélie du P. Daou
cliquez ici !

21 juillet


Prier le Rosaire
avec les Pères de l'Eglise de Gaule

Mystères douloureux



L’Agonie

Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite! (Mt 26, 42).

Il sait que ce calice ne peut passer, s'il ne le boit. En d'autres termes, lorsque sa Passion aura été accomplie en lui, la crainte de ce calice s'évanouira, mais celui-ci ne peut passer, s'il ne le boit. La fin de cette angoisse ne viendra que par l'accomplissement de l'angoissante Passion. Car après sa mort, le scandale dû à la faiblesse des Apôtres, sera écarté par l'éclat des merveilles accomplies (Hilaire de Poitiers).

Pour ceux qui sont écrasés par la souffrance: qu'ils soient unis, Seigneur, à ta passion.

 

La Flagellation

Après avoir fait flageller Jésus, Jésus le livra pour qu’il soit crucifié (Mc 15, 15).

Pour nous libérer du péché, le Seigneur a pris une chair humaine, il a été arrêté, flagellé, souillé de crachats, couronné d'épines. Puisqu'il a supporté pour nous tant de si grandes souffrances, si nous voulons parvenir jusqu'à lui, nous devons suivre ses pas (Césaire d'Arles).

Pour ceux qui courent après un paradis terrestre en fuyant la souffrance à tout prix.

 

Le Couronnement d’épines

Les soldats le revêtent de pourpre, et lui posent sur la tête une couronne d’épines qu’ils ont tressée (Mc 15, 17).

Il a supporté patiemment la couronne d'épines et les autres moqueries… Il a supporté cela, sans aucune faute, pour venir à la croix rassasié de patience, comme une brebis au sacrifice. Il a supporté cela avec dignité, lui qui pouvait rendre l'injure à ses adversaires (Césaire d'Arles).

Fais nous don, Seigneur, d'une patience indéfectible dans les contradictions et les calomnies.

 

Le Portement de croix

Jésus lui-même, portant sa croix, sortit en direction du lieu dit Le Crâne ou Calvaire (Jn 19, 17).

C'est à juste titre que nous, qui avons la même foi qu'Abraham, prenant notre croix comme Isaac prit le bois, nous suivons le même Verbe. Car en Abraham, l'homme avait appris par avance et s'était accoutumé à suivre le Verbe de Dieu: Abraham suivit dans sa foi le commandement du Verbe de Dieu, cédant avec empressement son fils unique et bien-aimé en sacrifice à Dieu, afin que Dieu aussi consentît en faveur de toute sa postérité à livrer son Fils bien-aimé et unique en sacrifice pour notre rédemption (Irénée de Lyon).

Seigneur, que ta croix donne force et courage à ceux qui ont une lourde croix à porter jour après jour.

 

Le crucifiement et la mort de Jésus

Ma vie nul ne la prend, mais c'est moi qui la donne (Jn 10, 18).

C'est par un sentiment de conformité à la volonté de son Père dont il est l'égal, c'est par un élan de charité que le Seigneur a obéi, en s'humiliant jusqu'à la mort de la croix, ainsi qu'il l'avait dit par la bouche du prophète: Je vous offrirai volontairement un sacrifice. Tout à la fois prêtre et victime, il s'offrit lui-même pour nous. C'est par la vertu de sa propre puissance qu'il quitta la vie et qu'il la reprit (Paulin de Nole).

Que ta croix soit pour nous, Seigneur, chemin de charité.

18 juillet

16ème dimanche du Temps ordinaire

Mc 6, 30-34

Pour écouter l'homélie du P. Daou
Cliquez ici !

14 juillet

L'évènement du jour vu du monastère !

14 juillet



Prier le Rosaire
avec les Pères de l'Eglise de Gaule

Mystères lumineux




Le Baptême

J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui (Jn 1, 32).

L'Esprit est descendu sur le Fils de Dieu devenu Fils de l'homme, s'habituant avec lui à habiter dans le genre humain, à se reposer parmi les hommes, à habiter dans l'œuvre modelée par Dieu (Irénée de Lyon).

Rends-nous dociles, Seigneur, à l'action de ton Esprit dans nos cœurs.

 

Cana

Le maître du repas goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin (Jn 2, 3).

Lors du festin de noces des Juifs, le vin, c'est-à-dire la foi, leur manquait.Quand le Seigneur, au temps des noces, c'est-à-dire lorsque l'époux qui doit s'unir à l'Eglise dans l'allégresse pascale, a changé les eaux en vin, il préfigurait les foules des païens, qu'amènerait la grâce de son sang (Eusèbe le Gaulois).

Pour que le sacrement de mariage redeviennent pour les chrétiens, signe de l'alliance de Dieu et de son peuple.

 

L’Annonce du Royaume

«Les temps sont accomplis et le Royaume de Dieu est tout proche: repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle». Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: «Mon enfant, tes péchés sont pardonnés» (Mc 1, 15; 2, 3-13; Jn 20, 22-23).

 

Plus d'une fois sur le chemin où passait le Christ, on plaçait des infirmes accablés de toutes sortes de maladies, et ceux sur lesquels se projetait son ombre étaient guéris (Irénée de Lyon).

Par le sacrements des malades, rends la santé, Seigneur, à ceux qui souffrent.

 

La Transfiguration

Jésus fut transfiguré devant eux; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière
(Mt 17, 2).

L’homme parfait est le mélange et l'union de l'âme qui a reçu l'Esprit du Père et qui a été mélangée à la chair modelée selon l'image de Dieu. C'est cette participation du corps et de l’âme dans une unité parfaite qui est transfigurée (Irénée de Lyon).

Que la charité transfigure nos existences, Seigneur.

 

L’Eucharistie

Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit et, le donnant aux disciples, il dit: «Prenez, mangez: ceci est mon corps» (Mc 26, 26).

De même que le pain qui vient de la terre, après avoir reçu l’invocation de Dieu, n’est plus pain ordinaire, mais Eucharistie, constituée de deux choses, l’une terrestre et l’autre céleste, de même nos corps qui participent à l’Eucharistie ne sont plus corruptibles, puisqu’ils ont l’espérance de la résurrection (Irénée de Lyon).

Nous te prions pour les mourants: que le viatique soit pour eux gage de résurrection.

11 juillet


15ème dimanche du Temps ordinaireMc 6, 7-13

Pour écouter l'homélie du P. Daou
cliquez ici !

8 juillet


Prier le Rosaire
avec les Pères de l'Eglise de Gaule

Mystères joyeux



L’Annonciation

L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre (Lc 1, 35).

Si Adam fut créé par la terre-vierge, non encore travaillée, donc par la vertu et la puissance de Dieu, le nouvel Adam aussi doit avoir ses origines d’une terre-vierge, par la même puissance et la vertu de Dieu. Marie est cette terre-vierge dont le Christ se fait «premier-né» (Irénée).

Rends-nous dociles à ta grâce, Seigneur, qu'elle puisse fructifier dans la terre de notre cœur.

 

La Visitation

Quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle (Lc 1, 41).

Aussitôt qu'Elisabeth eut aperçu Marie radieuse de la lumière du fils qu'elle avait conçu, elle se hâta de voler à sa rencontre, et lui tendant les bras: «Je te salue, ô mère du Sauveur. Pourquoi m'honores-tu de ta visite? C'est le Dieu bon et miséricordieux envers ses serviteurs, qui, vivant dans le sein de sa mère, daigne ajouter l'honneur de sa visite à la faveur que j'avais déjà reçue de sa libéralité» (Paulin de Nole).

Nous te prions pour les aumôniers d'hôpitaux, qu'ils soient présence du Christ pour les malades.

 

La Nativité

Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur (Lc 2, 11).

Si Dieu est né dans l'homme, ce n'est pas pour cesser d'être Dieu, mais pour que, tout en demeurant Dieu, l'homme naisse en Dieu. En effet il s'appelle encore: «Emmanuel», ce qui signifie: «Dieu avec nous» (Hilaire de Poitiers).

Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui se préparent à renaître par le baptême.

 

La Présentation de Jésus

Mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples, lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël (Lc 2, 30-31).

Et Siméon, lorsqu'il eut reçu dans ses bras ce Premier-né de la Vierge, bénit Dieu. Il confessait par là que l'enfant qu'il portait dans ses bras, c'est-à-dire Jésus né de Marie, était en personne le Christ, Fils de Dieu, Lumière des hommes et Gloire d'Israël, Paix et Rafraîchissement de ceux qui se sont endormis. Car déjà cet enfant «dépouillait» les hommes, en enlevant leur ignorance, et, en leur octroyant la connaissance de lui-même (Paulin de Nole).

Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui n'ont jamais entendu parler du Christ, que la grâce les illumine.

 

Le Recouvrement de Jésus au Temple

Et il leur était soumis (Lc 2, 51).

Qui, et à qui? Dieu à des hommes! Dieu était soumis à Marie, mais aussi à Joseph, à cause de Marie. Regarde donc l’un et l’autre, et dis-moi ce que tu admires le plus, de la très bénigne condescendance du fils, ou de l’incomparable dignité de la Mère. De part et d’autre, stupeur, de part et d’autre, miracle! Que Dieu obéisse à un femme, humilité sans exemple; et qu’une femme commande à Dieu, élévation sans pareille (saint Bernard [1]).

Nous te prions, Seigneur, pour la paix dans les familles.


[1] Saint Bernard est considéré par certains, comme le dernier Père de l'Eglise d'Occident.

4 juillet


14ème dimanche du Temps ordinaire

Mc 6, 1-6

Pour écouter l'homélie du P. Daou
cliquez ici !

2 juillet



Prier le Rosaire
avec M. Olier

Mystères glorieux




La Résurrection

Etant entrées dans le tombeau, les femmes ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus (Lc 24,3).

Après que Notre-Seigneur eut été immolé sur la croix, il fut mis dans le tombeau; et là, comme l'hostie sur l'autel, il attendait que le feu divin, c'est-à-dire que Dieu le Père descendît dans le sépulcre pour faire passer son hostie dans sa nature de lumière et de gloire.

Souviens-toi, Seigneur, de ceux qui vivent sans espérance.

 

L’Ascension

Jésus s'éleva sous les yeux de ses disciples et une nuée vint le soustraire à leurs regards (Ac 1,9).

En montant dans les cieux, Jésus-Christ élève avec lui tous les saints patriarches et les autres justes qu'il avait retirés des limbes, et va les offrir à son Père, comme les premières dépouilles qu'il a ravies au démon par sa mort. Enfin, dérobé par la nuée à la vue de ses disciples, il laisse rejaillir la splendeur de sa gloire, qu'ils n'auraient pu soutenir et dont il avait retenu l'éclat dans ses diverses apparitions.

Fais que nous te suivions, Seigneur, par la pensée et par le cœur. Ne permets pas que nous restions indifférents au bonheur du ciel.

 

La Pentecôte

Des langues comme de feu apparurent aux apôtres et, se partageant, et il s'en posa une sur chacun d'eux (Ac 2,3).

Avec le Père, le Christ envoie le Saint-Esprit, comme une sainte et féconde semence, pour faire germer dans les cœurs de nouvelles dispositions, de nouveaux mouvements, de nouvelles inclinations qui les portent à des effets tout autres que ne les portent les inclinations premières qu'ils ont reçues d'Adam.

Que ton Esprit, Seigneur, guérisse et fortifie en nous ce qui a été blessé.

 

L’Assomption

Le Christ voulait se la présenter à lui-même toute resplendissante, sans tache ni ride ni rien de tel, mais sainte et immaculée (Ep 5,27).

Au jour de l'Assomption, Notre-Seigneur épousait toute l'Église en la personne de la très sainte Vierge, et il lui témoignait tout l'amour et toute la tendresse qu'il doit exprimer un jour à l'Église entière.

Que la Vierge Marie soutienne ses enfants dans l'espérance de la résurrection qui leur a été promise.

 

Le Couronnement de Marie

Un grand signe apparut dans le ciel: une femme revêtue du soleil… et sur sa tête une couronne de douze étoiles (Ap 12,1).

La très sainte Vierge, remplie de Jésus-Christ, remplit à son tour de sa splendeur toute l'Église du ciel, ce qui la fait appeler par les Pères: la couronne de tous les saints. Ces étoiles représentent aussi les douze apôtres, tout le corps des pasteurs, toute l'Église enseignante, éclairée de la splendeur bienheureuse de Marie, et recevant toute sa fécondité par elle.

Par Marie, comble ton Eglise de l'abondance de ta grâce.

 

Le rosaire édité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.
Pour avoir la liste des Rosaires déjà parus sur le site, ...

Cliquez ici !

La face cachée de la vie des moniales

Les médias font connaître l'extérieur de la vie monastique, ce que l'on peut filmer. Mais l'important échappe à la caméra. De quoi s'agit-il?...

Lire la suite

Chapelet de sainte Bernadette
(6 dizaines)

La tradition rapporte que lorsque la «Dame» apparut dans la Grotte de Massabielle, ...

Lire la suite

Neuvaine pour demander des vocations

Neuvaine pour les vocations dans notre communauté. Merci de prier avec nous.

Lire la suite

Diaporamas

Vous pouvez regarder quelques diaporamas ...

Lire la suite

Rosaire médité

Chaque mois, vous pouvez trouver sur le site un Rosaire médité.

Pour découvrir ce qu'est le rosaire

Cliquez ici!

Neuvaine pour demander un bébé

Neuvaine à Notre-Dame du Prompt-Secours pour demander la naissance d'un bébé par l'intercession de soeur Marie de Nazareth.

Lire la suite